ART | EXPO

The Postponed Show

19 Mai - 30 Mai 2021
Vernissage le 19 Mai 2021

La voilà enfin : l’exposition, qui n’a pu avoir lieu, a été remise à plus tard, pour les raisons que l’on sait. Initialement invité par Le Portique lors du Festival Normandie Impressionniste de 2020, le duo artistique Tursic & Mille revient avec son exposition « The Postponed Show » (Le spectacle retardé).

La serbe Ida Tursic et le français Wilfried Mille collaborent artistiquement depuis le début des années 2000. Ensemble, ils portent un regard décalé sur l’histoire de l’art, à travers une création picturale qui oscille entre figuration et abstraction. L’exposition « The Postponed Show », accueillie par le Portique, présente des tableaux étonnants, qui s’amusent à sortir de leur cadre.

« The Postponed Show » : flirter avec les codes établis 

Ida Tursic et Wilfried Mille mêlent en une seule et même peinture figuration et abstraction. Les couleurs qui ont servi à représenter de manière hyperréaliste un chien ou un aliment explosent dans le fond du tableau en une ribambelle chaotique de coups de pinceaux. C’est la première rupture avec les codes picturaux établis que proposent Ida Tursic et Wilfried Mille, mais pas la dernière.

Ce n’est pas sans un brin d’humour qu’ils flirtent avec le kitch dans leurs créations. La peinture à l’huile This is the beginning of a beautiful friendship (2020) représente ainsi trois chiots blancs au pelage démesurément duveteux et à l’apparence excessivement mignonne. Les tableaux Abstract painting with Roquefort (2020) et Abstract painting with Camembert (2020) prennent, quant à eux, la forme de natures mortes dont le sujet principal est… un morceau de fromage. Ils questionnent ainsi les limites entre bon et mauvais goût.

« The Postponed Show » : sortir du cadre

Ida Tursic et Wilfried Mille vont plus loin encore en sortant, littéralement, leurs peintures du cadre. Leurs Shape Paintings (2019) se présentent comme des panneaux de bois découpés en fonction des formes abstraites ou figuratives qui sont peintes dessus. Disposées devant les tableaux encadrés et fixés au mur, ces créations viennent les redoubler et leur donner une épaisseur dans l’espace. Le visiteur, obligé de déambuler parmi ces Shape Paintings, adoptent ainsi un regard qui superpose les œuvres les unes sur les autres, multipliant les possibilités de perception. La toile murale Black Flower (2019), qui représente des fleurs noires, trouve une résonance spatiale dans le parterre de fleurs en bois présent à ses pieds. Un véritable mille-feuille pictural.