PHOTO | EXPO

The Police Return to the Magic Shop

01 Mar - 08 Mai 2011
Vernissage le 01 Mar 2011

Alex Cecchetti et Mark Geffriaud s'associent autour d'un même projet, l'un interroge de manière obsessionnelle les façons dont le monde se présente à nous et l'autre cherche les chevauchements et les intervalles, les distorsions temporelles et les zones troubles de l’Histoire.

Alex Cecchetti, Mark Geffriaud
The Police Return to the Magic Shop. La Guerre, le théâtre, la correspondance

Satellite 4. Programmation de Raimundas Malasauskas
Alex Cecchetti interroge de manière obsessionnelle les façons dont le monde se présente à nous. Il ne peut s’empêcher de se demander pourquoi les choses apparaissent, pourquoi elles nous frappent avec la puissance de la foudre et nous abandonnent pantelants, ni pourquoi certaines des images qu’elles génèrent demeurent après notre mort. Il puise une grande partie de son inspiration dans la littérature et la philosophie.

C’est dans cette bibliothèque de Babel que son dialogue avec Mark Geffriaud se déroule généralement. «Pourquoi les sculptures ont-elles besoin de respirer?» pourra demander Alex, et Mark, faisant intervenir des éléments de géométrie, de musique et d’histoire du hasard, approchera à son tour le récit. Il cherche souvent les chevauchements et les intervalles, les distorsions temporelles et les zones troubles de l’Histoire. Pour lui, la pratique artistique se rapproche de la production d’outils pour penser ou percevoir l’espace.

Cependant, lorsque j’ai proposé à Alex Cecchetti et Mark Geffriaud de collaborer à la programmation Satellite, je ne m’attendais pas à ce que les deux artistes décident de partir à l’aventure pour capturer une flamme éternelle et la rapporter au Jeu de Paume afin d’animer une série de sculptures. Raimundas Malasauskas

Commissaire: Raimundas Malasauskas