ART | EXPO

The last crow

12 Avr - 18 Mai 2013
Vernissage le 12 Avr 2013

Si l’on peut penser que le «crow» représente la personnalité de l’artiste, Bart Baele nous décrit ici avec émotion, violence, mais aussi avec humour, ses tourments, ses douleurs, et sa vision de l’Humanité, celle de l’homme qui tente de discerner le bien du mal, la souffrance de la joie.

Bart Baele
The last crow

C’est en 1986 que le jeune Bart Baele prend sa liberté en quittant le foyer familial, pour une errance de ferme en ferme, son seul but étant de pouvoir peindre et dessiner.

Suivront des années difficiles. Des années qui ont marqué son style, et son statut d’artiste qui lui a été longtemps refusé, par ses proches et par la profession.

«The last crow» est la troisième exposition de l’artiste après «Le Flamand craquelé» en janvier 2011, et «Religion-lépreux-crapulé» en 2012.

Si l’on peut penser que le «crow» représente la personnalité de l’artiste, comme le masque chez son compatriote James Ensor, Bart Baele nous décrit ici avec émotion, violence, mais aussi (en regardant avec attention les détails de ses toiles) humour, ses tourments, ses douleurs, et sa vision de l’Humanité, celle de l’homme qui tente de discerner le bien du mal, la souffrance de la joie.

Ce n’est pas la difficulté de vivre qui est ici donnée à voir, mais plutôt la force que chacun doit trouver pour l’accepter. Un artiste dont l’émotion est à l’état brut, comme il nous ait donné rarement à voir.