ART | EXPO

The Good, the Bad and the Ugly

29 Avr - 13 Juin 2009
Vernissage le 29 Avr 2009

Les oeuvres d’Alun Williams traitent de l’illusion ou la ressemblance dans la peinture. Et si une tache de couleur était capable de donner à un personnage une présence plus forte que s’il était le fruit d’une reproduction conventionnelle ?

Communiqué de presse
Alun Williams
The Good, the Bad and the Ugly   

L’artiste britannique, Alun Williams, connu pour son œuvre autour de l’idée du portrait, continue de s’interroger sur l’illusion ou la ressemblance dans la peinture. Et si une tache de couleur, par exemple, était capable de laisser advenir un personnage à la présence plus forte que si le portraitiste en avait composé une reproduction conventionnelle?

En réponse à l’invitation d’Anne Barrault, Williams organise un casting important, en lançant lui-même une invitation à participer, à une gamme éclectique de personnages, dans le but de faire un portrait de groupe, toute en cherchant à provoquer des rencontres inédites.

Certains vont refuser, d’autres ne seront finalement pas à la hauteur, et il y en aura sûrement même qui enverront des remplaçants. Il paraît qu’un certain Francisco Goya (l’arrière petit-fils?) présidera le comité scientifique, et qu’en tant que modèles, les premiers bruits de couloir annoncent la présence éventuelle d’une brochette de stars et de peoples tels que la Reine Louise de Prusse et le Capitaine Robert Kidd, des super models comme Victorine Meurent, ou encore des Premières Filles de politiciens telles que Hester Leisler, puis certains peintres new yorkais en vogue, comme Dana Schutz et Cecily Brown ou encore le chinois Yue Minjun.

D’autres invités surprises sont attendus. Si tout ce beau monde revient pour le vernissage, la fête promet d’être grandiose !