ART | EXPO

The Giant and the Courtesans

08 Sep - 11 Oct 2007

La galerie Emmanuel Perrotin présente les oeuvres de Chiho Aoshima, une jeune artiste membre du groupe Kaikai Kiki fondé par Takashi Murakami.

Chiho Aoshima
The Giant and the Courtesan

Le travail de Chiho Aoshima est inspiré autant par les dessins traditionels que par les manga contemporains et dépeint souvent des mondes où cohabitent tensions extrêmes et paix et remet en question la place de l’Homme dans la Nature. Dans cette exposition, Aoshima présente une série de dessins – auquarelle sur papier traditionnel japonais washi – présentés pour la première fois comme oeuvre majeure en Occident, avec ses éditions infographiques grand format, imprimés sur papier photographique et monté sous plexi-glass. A côté de ceci, des poupées à taille humaine vêtues de kimonos alliants tradition et modernité. D’après l’artiste: « Les poupées ne parlent pas et n’ont pas l’air de penser, mais elles sont sans aucun doute vivantes. D’une certaine manière elles sont comme les plantes ». Aoshima confronte directement la sauvagerie de notre monde. Un sculpture de 4 mètres de haut, un papier peint monumental, et son sol chargés de messages explosifs et violents à la fois.

Artiste

Chiho Aoshima Malgré son jeune âge (née en 1974 à Tokyo), Aoshima a participé à plusieurs expositions et projets mondiaux importants. Elle a aussi réalisé une exposition personnelle au Musée d’Art Contemporain de Lyon et au Baltic Center for Contemporary Art de Gateshead. Ses Papiers peints monumentaux ont été installés au Boston Institutes of Contemporary Art, à la station de métro Union Square de New York ainsi qu’à celle de Gloucester Road à Londres. Elle a travaillé sur un projet avec Visionaire et Harper’s Bazaar, et a collaboré avec Naoki Takizawa pour Issey Miyake. Elle a participé à la prestigieuse Artspace Residency à San Antonio, à la 54ème Carnegie International de Pittsburg, et à la Biennale de Liverpool en 2002. son film d’animation « City Glow » a été diffusé au MOCA de Los Angeles et est programmé pour être présenté au Smithsonian Museum de Washington D.C. et à la 6ème Biennale de Mercosur au Brézil.

critique

Chiho Aoshima