ART | EXPO

The Correspondents

29 Nov - 20 Déc 2014
Vernissage le 28 Nov 2014

L’exposition se propose de revenir sur un moment essentiel de l’histoire de la performance: la définition du Happening. Par la présentation de documents originaux (écrits, imprimés, correspondances, etc.), «The Correspondents» nous invite à suivre le fil de la pensée de Pierre Restany et des artistes qui ont joué un rôle majeur dans cette réflexion.

Allan Kaprow, Jean-Jacques Lebel, Claes Oldenburg, Pierre Restany
The Correspondents (1963-1968)

L’exposition nous convie dans l’espace de réflexion du critique d’art Pierre Restany au moment où il définit le Happening comme la synthèse d’un environnement (assemblage d’objets qui entoure le spectateur) où se déroulent des actions performées à partir de scripts.

Les documents originaux présentés nous laissent entrevoir la fabrication d’une partie de cette histoire à travers ses écrits et imprimés: correspondances entre le critique et les artistes (Allan Kaprow, Claes Oldenburg, Lebel), manuscrits, tapuscrits, schéma d’une histoire du Happening, texte de préparation d’un article et des partitions de happenings, cartons d’invitation et affiches postés par les artistes, etc.

L’ensemble le plus significatif retrace, entre 1963 et 1968, les échanges épistolaires entre le critique d’art et Allan Kaprow, artiste majeur de l’histoire de la performance suite à la parution en août 1963 de l’article de Restany «Une tentative américaine de synthèse de l’information artistique: les Happenings».

1964 est une année décisive pour Allan Kaprow qui repense la posture du spectateur au profit d’un public performer en fusion avec l’événement. Allan Kaprow informe le critique d’art du développement de ses recherches et de ses doutes, ses lettres sont accompagnées des scripts de ses happenings ainsi que des éditions.

À la même période, Pierre Restany est également en contact régulier avec Claes Oldenburg. C’est ce dernier qui lui servira d’ailleurs de guide dans l’East Village (New York) en 1963 alors qu’il prépare son article somme.

D’un document à l’autre, «The Correspondents» invite à suivre le fil de la pensée de Pierre Restany autant que celui des artistes.