ART | EXPO

The Beggar’s Things (a social sculpture)

10 Mar - 07 Avr 2012
Vernissage le 10 Mar 2012

Dora Garcia enquête sur les relations qui existent entre l'artiste, l'œuvre d'art, le public et l'espace. Son travail questionne à la fois notre réalité et nous-mêmes, tout en interrogent le concept de «fiction». The Beggar's Things incite par là le visiteur à devenir protagoniste, en interagissant avec l’art.

Dora Garcia
The Beggar’s Things (a social sculpture)

Cette exposition présente l’œuvre The Beggar’s Things, issue de la performance «The Beggar’s Opera», réalisée pour le Münster Skulptur Projekte en 2007.

Dora Garcia, pour la performance The Beggar’s Opera met en scène le personnage de Filch, apparu d’abord dans l’opéra du même nom de John Gay (1728), puis plus tard dans l’Opéra de Quat’sous de Bertolt Brecht (1928).

Un acteur a ainsi endossé le rôle de ce personnage et déambulait dans la ville, à la rencontre des habitants et des touristes. Incarnant le personnage du mendiant, l’acteur devenait marginal, parfois invisible et donc, selon les mots de l’artiste, «pouvait parler à tout le monde, dire ce qu’il voulait, sans être vraiment remarqué – comme les serviteurs et les fous».

L’artiste interagissait avec le public, suivant un script ou de façon improvisée, de façon à provoquer des situations et des réactions. Son activité quotidienne fut ensuite racontée tous les quinze jours au public d’un théâtre de Münster, retranscrite sur le site Internet www.thebeggarsopera.org, et enfin publiée dans l’ouvrage The Beggar’s Diary1.

À l’occasion de cette performance, un grand nombre d’objets ont été collectés, chacun ayant sa propre histoire et son propre rôle au sein du projet. Tous ces éléments ont été rassemblés afin de créer l’œuvre The Beggar’s Things, une sculpture sociale, qui nous renseigne non seulement sur la performance historique de Dora Garcia à Münster, mais aussi sur nos interactions quotidiennes, qui tombent bien souvent dans l’oubli.