ART | EXPO

Territoires

11 Sep - 18 Oct 2014
Vernissage le 10 Sep 2014

L’œuvre de Philippe Pastor s’articule autour des correspondances étroites qui existent entre l’humain et la nature. Dans ses toiles, il utilise des matériaux vivants — terre, minéraux et plantes de toute sorte — qu’il transforme et travaille pour nous faire partager sa vision du monde. Elles sont également le reflet d’un fort engagement environnemental.

Philippe Pastor
Territoires

Influencé par la compagnie d’artistes tels que César, Antoni Clavé, Paul Rebeyrolle entres autres, Philippe Pastor met en scène une vision personnalisée de la Nature. Artiste autodidacte, il travaille au contact de la nature, avec la nature, en interprétant l’interaction entre l’homme et la nature.

Intéressé depuis toujours par l’art et l’environnement, il a développé une technique lors de son travail à son atelier à La Garde Freinet en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il utilise des matériaux vivants et les transforme en faisant du temps et de son environnement immédiat un allié; il mélange la terre, les pigments, les minéraux et plantes de toutes sortes, représentant ainsi sa vision de la vie, de la destruction de l’environnement et le rôle de l’Homme dans la société.

Bouleversé par les incendies dans le Massif des Maures, en France, il a créé en 2003 la série de sculptures Les arbres brûlés, en utilisant les troncs d’arbres calcinés de la région. Ces sculptures sont un symbole de la déforestation et sont exposées dans le monde entier, du Kenya à Singapour y compris au siège des Nations Unies à New-York où il a réaffirmé son engagement pour la nature par son soutien et sa participation au projet «Plantons pour la Planète; la campagne pour un milliard d’arbres», lancée en 2007 par le programme des Nations Unies pour l’environnement.

La participation de l’artiste à la 52e et 53e biennale de Venise marque un tournant dans son œuvre. À l’occasion de la 53e biennale, il inaugure le pavillon de la Principauté de Monaco où il expose la série Le ciel regarde la Terre. L’utilisation de multiples pigments mélangés à l’eau et travaillés à l’aide de la flamme oxhydrique créent une image impressionnante de destruction et met en œuvre des scènes qui dénoncent le chaos de la Nature et de l’Homme vu du ciel.

La série Les quatre saisons est inspirée par l’idée du changement climatique et du cycle des saisons terrestres. Laissées à l’extérieur pendant des mois, les œuvres évoluent avec la nature, par l’effet du temps et de l’érosion naturelle, leur permettant ainsi de se transformer sans fin tels les rythmes saisonniers, au fil des jours. Ce processus créatif est le reflet de son fort engagement et son union avec la nature.

Cette volonté affirmée de préserver les ressources naturelles du monde a également donné naissance à la série H2O. Ces œuvres miment le flux de l’eau, sa fluidité et son harmonie, la source principale de la vie. Crées sur des toiles posées à même le sol, utilisant des couleurs vives et claires, elles nous rappellent la beauté de la nature qui nous entoure. C’est ce que représente Philippe Pastor à travers ces différentes séries, cherchant à nous faire partager sa vision du monde en touchant nos sens avec passion.

La série Révolution combine la plupart des techniques utilisées dans ses séries précédentes, donnant vie à une peinture sculptée. L’artiste utilise des toiles de tente d’hôpitaux de brousse et travaille avec des pigments naturels en façonnant la toile en drapés qui diffèrent de l’habituel rapport châssis/toile pour finalement les suspendre à une planche en bois.

Dans la recherche créatrice qui anime l’artiste monégasque Philippe Pastor autour des correspondances étroites existantes entre l’humain et la nature, la série Bleu Monochrome marque à la fois un tournant significatif dans l’évolution de sa peinture tout en entrant en résonance profonde avec les séries précédentes réalisées.
Les toiles de Philippe Pastor interrogent la matière, le format, le relief mais aussi un art qui nous relie à la terre, à l’environnement. Bleu Monochrome, dans sa matière riche et puissante s’inscrit dans la volonté de redonner sens à ce que l’on pensait perdu.