PHOTO | EXPO

Territoires Invisibles

12 Sep - 30 Sep 2007

Pour la 8e année, le festival @rt Outsiders s’intéresse aux rapports qu’entretiennent l’art, la science et les nouvelles technologies. Intitulée “Territoires Invisibles”, cette nouvelle édition explorera l’infiniment petit, confrontera les échelles et les points de vue.

Charles et Ray Eames, en Goldberg, Karl Bohringer, Grégory Chatonsky, Victoria Vesna, Christa Sommerer et Laurent Mignonneau, Lorella Abenavoli, Nicolas Reeves
Territoires Invisibles

Créé par Henry Chapier et Jean-luc Soret il y a 8 ans, le Festival @rt Outsiders s’intéresse aux rapports qu’entretiennent l’art, la science et les nouvelles technologies. Intitulée “Territoires Invisibles”, cette nouvelle édition explorera l’infiniment petit, confrontera les échelles et les points de vue. Une dizaine d’artistes présentent ainsi des oeuvres réalisées sur la base de connaissances scientifiques ou de visions poétiques qui ont toutes pour objet de remettre en cause la perception de notre environnement.

À l’échelle Nanométrique, la molécule et l’atome sont des sources d’imagination inépuisables puisque la multitude d’univers qui nous entourent ne sont naturellement pas visibles par notre oeil aussi perçant soit-il. Ainsi au fil des siècles théories et progrès scientifiques ont permis de révéler quelques mondes parallèles. La littérature et la philosophie s’emparent elles aussi du sujet, notamment à l’époque des Lumières.

Voltaire met ainsi en évidence dans “Micromega”- un conte fantastique – l’ignorance des hommes, leur prétention et leur orgueil face à ce qui leur échappe qu’il s’agisse de l’infiniment grand ou de l’infiniment petit.

À travers des films, des vidéos, des sculptures, des installations multimédia ou des photographies, le Festival @rt Outsiders a choisi de mettre en avant les multiples supports sur lesquels sont amenés à s’exprimer les artistes. Des oeuvres qui bousculent nos repères.

Les installations du 8ème Festival @rt Outsiders
>Powers of Ten (1977)
Vidéo de Charles et Ray Eames
Un film qui propose littéralement de changer de point de vue sur notre vision du monde, à travers tous les ordres de grandeur de l’univers. Depuis l’atome, le derme, la main, le corps, la planète, le cosmos.

>200_Nanowebbers(2005)
Vidéo de Semiconductor
Créé à partir de scratches sonores informatiques, 200_Nanowebbers éclate, ondule et vacille comme un univers en expansion.

>Flw (1996)
Sculpture de Ken Goldberg et Karl Bohringer
Une sculpture microscopique, en silicone, représentant à l’échelle 1/Millionième la célèbre maison Fallingwater réalisée par l’architecte américain Frank Lloyd Wright.

> Readonlymemories (2003)
Photographies numériques de
Une oeuvre dans laquelle les mouvements de caméra sont mis à plat, accolés, condensés en un seul plan, matérialisant ainsi l’image mentale et fragmentaire que nous avions de telle ou telle scène d’un film.

> Nanomandala (2003)
Installation multimédia de Victoria Vesna avec la collaboration de James Gimzewski
Nanomandala interroge, à travers les célèbres mandalas de la culture bouddhiste, notre perception de l’univers, de l’échelle nanométrique à l’échelle cosmique ainsi que les systèmes de représentation scientifiques et religieux.

> Nano-scape (2002)
Sculpture interactive invisible de Christa Sommerer et Laurent Mignonneau
Une expérience tactile où l’on peut, atome par atome, tenter de se représenter la forme d’une nano-sculpture qui échappe au regard.

> Microgrammes (2007)
Installation interactive autour de l’oeuvre de Robert Walser
Les Microgrammes désignent l’oeuvre littéraire, poétique et calligraphique qui fut réalisée par l’écrivain suisse Robert Walser à partir de 1924 sous la forme d’une écriture tellement minuscule qu’elle se situe aux limites de l’illisible. Le public sera ici invité à découvrir les textes de cet auteur unique projetés dans la paume de leur main.

>Nox Mater – Etude pour muons et silence (2007)
Installation électro-acoustique de Lorella Abenavoli et Nicolas Reeves
Tout en nous rappelant que le cosmos, c’est d’abord le vide et le silence, Lorella Abenavoli et Nicolas Reeves proposent d’écouter les particules sidérales qui traversent le vide à chaque instant.

> Femmes transparentes (2006)
Installation multimédia de RvG – Rodolphe Gombergh. Réalisation Sylvain Ordureau
Révélées par l’imagerie médicale de dernière génération, les photographies holographiques et les vidéos en 3D invitent le public à un « voyage intérieur » et laissent apparaître les faces cachées de notre corps.