ART | EXPO

Tenir et habiter. Première partie

18 Juin - 18 Juin 2014
Vernissage le 18 Juin 2014

«Tenir et habiter» est une exposition en deux temps à la galerie. Cette première partie prend la forme d’une lecture-performance. Tenir est habiter et habiter est tenir. Ces deux notions reliées par une acception commune, celle de l’occupation et de la garde, sont les paradigmes de l’œuvre, dont il s’agira de mettre en avant le lieu et l’existence.

Jérémie Gaulin
Tenir et habiter
Première partie

«Tenir et habiter» est une exposition en deux parties pour la galerie Martine Aboucaya. La première — le 18 juin 2014 — consiste en une prise de parole, la seconde en un ensemble de collaborations.

La prise de parole se place comme préposition, c’est-à-dire comme articulation d’une position et d’un engagement éthique et politique. C’est la partie théorique qui prend acte du lieu d’élocution, des usages et de la tenue du processus. C’est entendre l’espace de la galerie non pas comme un espace de valorisation de l’objet produit, mais comme lieu de médiatisation des gestes. Tenir est donc l’occupation du lieu, la garde mais aussi la résistance, et habiter comme l’usage fréquent d’un lieu auquel on s’habitue, l’accoutumance et l’addiction, la manière de tenir une position sur la durée.

La seconde partie est l’exposition du processus théorisé qui trouve son point d’ancrage dans la collaboration, un travailler ensemble qui induit une adresse. L’espace de monstration du résultat de ces collaborations contiendra pour commencer un meuble à archives et un bureau. Le meuble à archive comme contenant et le bureau comme accueil, faire place, autorité, endroit du travail et de la restauration.

Tenir est habiter et habiter est tenir.
Ces deux notions reliées par une acception commune, celle de l’occupation et de la garde, sont les paradigmes de l’œuvre, dont il s’agira de mettre en avant le lieu et l’existence.

Jérémie Gaulin est artiste, théoricien et commissaire indépendant. Son travail consiste à tenter de repenser la problématique interprétation de l’agir à partir des relations conflictuelles et irrésolues entre poièsis et théoria. Le travail de Jérémie Gaulin prend la forme d’interventions, de conférences, de publications, de revues et de recherches théoriques. Diplômé de l’École d’Enseignement Supérieur d’Art de Bordeaux en 2011 et de la Haute École d’Art et Design de Genève en 2013.

Informations
Mercredi 18 juin 2014 de 18h à 20h