ART | EXPO

Te Motutapu a Taikehu

21 Jan - 19 Mar 2011
Vernissage le 20 Jan 2011

Les oeuvres de Jessica Warboys ont une gravité, un poids, et une présence au monde qui relèvent à la fois d’une mesure singulière et d’une scansion intemporelle.

Jessica Warboys
Te Motutapu a Taikehu

Jessica Warboys présente un ensemble de pièces récentes, dont plusieurs créations pour La BF15.

A partir d’une image récurrente dont le souvenir l’a marqué, Jessica Warboys rassemble des oeuvres qui deviennent à la fois les indices d’une histoire, mais qui proposent aussi de nouvelles investigations esthétiques.

Les Sea Paintings, sont le résultat d’un long processus qui allie la marche, un rapport singulier au paysage, et une pratique de la peinture qui relève de la performance poétique. Il en résulte de somptueuses toiles (dont une réalisée spécialement pour La BF15) qui sont ensuite montées ensemble, tels les photogrammes d’un film.

La pratique filmique est présente dans le travail de Jessica Warboys depuis plusieurs années. On a pu voir ses films à la South London Gallery en 2010 ou lors du prix Ricard en 2010. Ici sera projeté pour la première fois dans une exposition La Forêt de Fontainebleau, un nouveau film court (4 min) et silencieux, tourné en super 16 mm couleur.

La pièce sonore Inner Pocket Suit Jacket (2010) (en collaboration avec Richard Foreman et Morten N. Halvorsen), nous permet d’entendre la voix de Richard Foreman lisant un poème de Jessica Warboys. Cet environnement entoure des dessins débutés cet hiver par l’artiste lors de sa résidence aux XXIVe Ateliers internationaux du Frac des Pays de la Loire.

Aux côtés des sculptures colorées, ces oeuvres visuelles et sonores provoquent le mouvement du visiteur et l’invite à écouter, sentir et imaginer les fragments d’une légende.