PHOTO | TABLE RONDE

Exposer le photojournalisme : de la presse aux cimaises

07 Mar - 07 Mar 2006

Comment préserver la fonction informative du photojournalisme tout en exprimant une vision personnelle, esthétique et artistique d’un monde réel mais vu à travers un regard ? Cette table ronde abordera le photojournalisme à la lumière de l’exposition à travers l’intervention de professionnels.

Le photojournalisme, dans son domaine qu’est la presse écrite, a été l’objet d’importantes mutations au cours des dernières années, influant tant sur sa pratique que sur la visibilité de ses travaux. L’évolution de l’image d’actualité vers une standardisation et le risque de voir disparaître des regards multiples portés sur le monde sont une tendance à prendre en considération.

Dans ces conditions, le photojournalisme doit-il se réinventer dans les lieux que sont musées et galeries comme l’une des alternatives possibles à ses mutations? Cette apparition sur le marché de l’art reste cependant assez éloignée de la vocation initiale des reporters et provoque, de ce fait, un certain nombre d’interrogations.

Aussi, quel sens donner à la démarche qui consiste à accrocher aux cimaises des images dont la portée est avant tout informative, c’est-à-dire relatant des faits extraits du réel et s’accompagnant de textes ?

En ce sens, l’exposition serait-elle le moyen de reconquérir une part de visibilité pour des images engagées actuellement boudées par une partie de la presse écrite? Ou encore, l’exposition représenterait-elle un nouveau support d’expression associant aux vertus informatives une dimension plus esthétique?

La table ronde « Exposer le photojournalisme, de la presse aux cimaises » tente de poser la problématique suivante: comment préserver la fonction informative du photojournalisme tout en exprimant une vision personnelle, esthétique et artistique d’un monde réel mais vu à travers un regard ? N’est-ce pas là sortir d’une définition trop restrictive de la fonction informative du photojournalisme créant une complémentarité nouvelle entre presse et cimaises. L’essentiel étant, au-delà de l’engagement personnel du photojournaliste, de toucher un public et de faire en sorte que l’on n’oublie pas les guerres ou les peuples que justement l’actualité cherche à oublier.

Organisateurs
François Albot, Safia Belmenouar, Alix Boudon, Frédérique Foull, Sophie Glavany, Laure Nicolle

Intervenants
— Samuel Bollendorff, photographe à l’«Oeil public»
— Jean-François Leroy, directeur du Festival international du photojournalisme «Visa pour l’image»
— Christian Caujolle, directeur de l’agence VU
— Michel Philippot, rédacteur en chef chargé de la photographie au Monde 2

Infos pratiques
> Lieu
Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne
Salle des Conseils de la Sorbonne
Galerie Soufflot – 1er étage (salle 1)
12, place du Panthéon. 75005 Paris
M° Saint-Michel, Cluny-La-Sorbonne, Rer Luxembourg
> Horaires
de 19h30 à 21h
> Contact (réservation conseillée)
lesmardis@hotmail.fr
> Entrée libre dans la limite des places disponibles.