PHOTO | CRITIQUE

Syrie, une terre de pierre

PAlexandrine Dhainaut
@29 Oct 2010

Comme pour «La Boutonnière du pays de Bray», la série syrienne de Thibaut Cuisset brille par l’apparente simplicité des motifs. Mais parvenir à une telle évidence relève d’une connaissance du monde extérieur remarquable.

Deuxième volet de l’exposition que lui consacre la galerie des Filles du calvaire après «La Boutonnière du Pays de Bray» et ses verts pâturages, la nouvelle série de Thibaut Cuisset nous conduit vers les paysages syriens, lumineux et arides. Aux dominantes vertes de la précédente série répondent les nuances de jaune et de marron qu’offre la terre sablonneuse et rocailleuse de Syrie. Un jaune éclatant de lumière qui laisse peu de place aux zones d’ombre et que Thibaut Cuisset exploite parfois jusqu’à la surexposition (Sans titre, village byzantin de Serguilla dans le djebel Zawiyé).

«Syrie, terre de pierres» mêle clichés de constructions modernes, de paysages naturels montagneux et de ruines antiques (Palmyre). Jouant sur trois temporalités — temps géologique, temps antique et temps moderne — la série se voit augmentée d’une valeur narrative plus forte que «La Boutonnière du Pays de Bray». En effet, vues dans leur ensemble, les photographies semblent nous placer in medias res («au milieu des choses»,  technique littéraire qui consiste à donner l’impression d’être au cœur de l’histoire, par extension ici de la grande Histoire). L’artiste a photographié le paysage séculaire où se dressent les ruines, vestiges attestant du passage successif des différentes civilisations (phénicienne, perse, grecque, romaine, et même française), l’érosion et les aspérités de celles-ci mais aussi les constructions modernes avec ces immeubles à l’aspect monolithique qui viennent saturer le paysage et l’image (comme dans la photographie Damas).

Chez Thibaut Cuisset, l’opposition nature/culture n’est pas moralisatrice mais purement plastique. La nature autant que la culture proposent leurs lignes de force: celles du paysage syrien accidenté, généré en des temps immémoriaux par une activité géologique intense (Environs de Maaloula), ou celles dessinées par l’homme: les petits murs de pierres superposées (Sans titre, environs de Suweida), les ruines dressées au milieu du désert (Sans titre, village byzantin de Serguilla dans le djebel Zawiyé ou Sans titre, Rassafé (Sergiopolis)), ou les quadrilatères modernes de béton (Sans titre, Adra, environs de Damas). Autant de lignes de force, courbes et points que Thibaut Cuisset révèle par ses choix de cadrage et d’angles de vue.

Comme pour «La Boutonnière du pays de Bray», la série «Syrie, terre de pierre» brille par l’apparente simplicité des motifs. Mais parvenir à une telle évidence, une telle épuration de l’image relève d’une acuité sans pareille à capter un paysage dans ce qu’il a de plus essentiel, d’une connaissance du monde extérieur remarquable.

Sans titre, environs de Kafer Nabil, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
Sans titre, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
Sans titre, Adra, environs de Damas, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, Palmyre, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, village byzantin de Serguilla dans le djebel Zawiyé, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, environs de Suweida, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, Rassafé (Sergiopolis), 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, environs du monastère de Mar Mousa, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, Apamée, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
Sans titre, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, Damas, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
Sans titre, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, environs de Yabroud et Nabek, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Thibaut Cuisset, Sans titre, environs de Maaloula, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, Halebiyé, la forteresse de Zénobie sur l’Euphrate, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, Nord ouest d’Alep, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, environs d’Alep, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, Le krak des chevaliers, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, vallée de l’Orante, environs de Masyaf, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, Al Dimas sur la route de Damas à Beyrouth, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
— Sans titre, vallée de l’Euphrate, environs de Sirrin, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
Sans titre, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés sous verre
Sans titre, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés
Sans titre, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés
Sans titre, 2008. Tirages couleur RC procédé RA4, marouflés sur aluminium, encadrés

AUTRES EVENEMENTS PHOTO