PHOTO | EXPO

SX-70 / Polaroïds, 1975-2000

23 Juin - 29 Août 2010
Vernissage le 22 Juin 2010

Ces deux artistes élaborent des «actions photographiques», dans lesquelles ils se mettent en scène et font mine de documenter des scènes paranormales se produisant dans l’intérieur traditionnel d’un couple allemand «petits-bourgeois».

Anna & Bernhard Blume
SX-70 / Polaroïds, 1975-2000

Du 23 juin au 29 août 2010, la Maison européenne de la photographie présente l’exposition «Anna & Bernhard Blume SX-70, Polaroïds 1975-2000».

Depuis les années 1970, ces artistes basés à Cologne ont collaboré à l’élaboration «d’actions photographiques», produisant des séries dans lesquelles ils se mettent en scène et font mine de documenter des scènes paranormales se produisant dans l’intérieur traditionnel d’un couple allemand «petits-bourgeois», ou dans des lieux extérieurs emblématiques de l’art germanique (comme la Forêt Noire).

Ces travaux, connus du grand public en France depuis l’exposition du Centre national de la photographie en 1998, se présentent principalement sous forme de très grands tirages noir et blanc dans lesquels le couple pose le problème de la perception et de la nature de la vérité, au moyen d’un médium censé être objectif : la photographie. Des scènes burlesques, dans lesquelles les artistes sont assaillis par des objets volants, interrogent la nature humaine et sa faculté de réflexion.

Les Polaroïds présentés ici sont très représentatifs de ces travaux, mais prennent, de fait, une forme complètement différente: il s’agit uniquement de petits formats couleur. A la fois banals et précieux, intimes et loufoques, ils s’agencent en petites scénettes minutieusement mises en scènes qui n’ont pas moins de force plastique que leurs pendants monumentaux, et connaissent une évolution stylistique qui leur est propre.

Avec environ 270 Polaroïds originaux, l’exposition dévoile un travail jusqu’ici méconnu. Quatre séries distinctes rythment le parcours du visiteur: «Polaroïds SX-70 — 1975/1976», «Naturellement — 1982/1985», «En regard — 1986/1988» et «Le Principe de cruauté — 1989/ 2000».

Commissaire: Emmanuelle de l’Ecotais

«Les couleurs primaires, saturées, “surjouées” tour à tour dans chacune de ces séries, intensifient les sujets et accentuent l’aspect préfabriqué de ces images. D’une certaine manière, les Polaroïds sont aux Blume ce que les Playmobils sont aux enfants: des jouets qui leur permettent de raconter des petites histoires, vraies ou fausses, sérieuses ou drôles, conscientes ou inconscientes, issues de leur imagination, de leurs rêves ou de leurs cauchemars, donnant ainsi une forme réelle à des sensations ou des sentiments abstraits, des craintes ou des fantasmes. Instantanément.» Emmanuelle de l’Ecotais, extrait du catalogue de l’exposition.

Publication

Un livre accompagne l’exposition «Anna & Bernhard Blume SX-70 / Polaroïds, 1975-2000»
Editions Walther König, 2010
Préface de Jean-Luc Monterosso
Textes d’Emmanuelle de l’Ecotais, Françoise Paviot et Anna & Bernhard Blume
Parution en juin 2010 / 38 euros / 144 pages / 157 illustrations / 33 x 22 cm