ART | EXPO

Stereo View

15 Mai - 21 Juin 2014
Vernissage le 15 Mai 2014

A l'aide de photographies et de vidéos trouvées sur le Net, l’artiste met en œuvre les pratiques désormais historiques de re-photographie ou de re-filmage. Interrogeant la condition des images et leur circulation, son travail explore nos différents régimes de visualité. Une exposition qui oscille entre humour et gravité.

Caroline Delieutraz
Stereo View

Caroline Delieutraz poursuit son interrogation sur la condition des images et leur circulation. L’artiste présente Deux visions, travail effectué depuis plusieurs années à partir des photographies de La France de Raymond Depardon, dévoilées avec acuité à l’aune de Google Street View.

L’exposition oscille entre humour et gravité. Avec Claire Blandin, Caroline Delieutraz tente de découvrir ce qui se cache derrière et en deçà du visage d’une standardiste à la fadeur confondante. Les visages tiennent à l’évidence une place de choix au sein de l’exposition. Agressifs, clignotants, ils témoignent d’une présence et d’une existence labiles (Les Otages, dispositif vidéo). Le visiteur pourra également décider souverainement de flouter son propre visage (Masques anti-regard).

Quant à l’affiche Video Club/A camcording event, elle agit comme le teaser, le programme ou la trace de la soirée du 12 juin (20h30), un événement consistant en une projection de captations sauvages de vidéos, elles-mêmes capturées sur YouTube par l’artiste — jouissance de la dissémination au risque du dépérissement de l’image même.

Sourd parfois l’angoisse de la disparition que trahit la nécessité de s’approprier les images, de rendre compte de leur matérialité, de tout simplement apprendre à les «lire». Les pratiques désormais historiques de re-photographie ou de re-filmage se déplacent une nouvelle fois, informées par le net-art et la liquidité des flux. Et c’est cette petite différence, ce bourdonnement stéréo, autant que l’abîme qui sépare nos différents régimes de visualité, que Caroline Delieutraz se propose d’explorer.

Benoît Buquet