ART | EXPO

Steen Ipsen

17 Mar - 23 Avr 2016
Vernissage le 16 Mar 2016

Les sculptures en céramique de Steen Ipsen sont exposées pour quatre semaines dans les locaux de la galerie NeC, à Paris. Les céramiques en grès de l’artiste danois semblent directement inspirées des sciences biologiques puisqu’elles adoptent des formes de cellules ou de molécules.

La galerie NeC présente les céramiques de l’artiste danois Steen Ipsen. En grès et émail blanc ou noir avec, dans certains cas, des finitions en PVC rouge, les sculptures de Steen Ipsen semblent prendre tantôt la forme d’une cellule, tantôt celle d’une molécule. Le céramiste utilise une technique à main levée qui lui octroie une grande liberté de création et de geste, puisqu’elle lui permet de se laisser aller à la spontanéité.

Steen Ipsen réalise toujours un dessin préalablement au modelage de ses sculptures. Ce croquis est comme un scénario qui l’aide à visualiser ce qu’il souhaite réaliser et à minimiser la distance entre sa pensée et l’objet fini. Il s’autorise toutefois à créer des œuvres qui, une fois terminées, se trouvent être totalement à l’opposé de ce qu’il avait initialement planifié. Autrement dit, il est primordial pour le sculpteur de laisser entièrement libre cours aux caprices de son imagination.

Steen Ipsen est né en 1966 à Naestved, au Danemark. Il se forme à la Danish School of Design, dans la ville de Copenhague, où le céramiste vit et travaille désormais. Entre 1996 et 2004, il est Chef du département Céramique et Verre à la Danish School of Design. Il est l’un des membres fondateurs de Copenhagen Ceramics, une organisation créée en 2010 qui vise à mettre en valeur les céramistes de la scène contemporaine danoise.

Steen Ipsen est membre du conseil d’administration de The Danish Arts Foundation depuis 2013, année lors de laquelle il fait également partie du jury pour The Biennale for Crafts and Design. En 2014, Steen Ipsen est nommé commissaire de la Bornholm Biennials for Contemporary European Glass and Ceramics. La même année, l’artiste fait l’objet d’une première exposition à la Galerie NeC nilsson et chiglien.