DANSE | FESTIVAL

Stand Up!. 6e édition du Nouveau Festival, volet 1

15 Avr - 17 Mai 2015
Vernissage le 15 Avr 2015

Avec plus de 50 artistes, 4 heures de projections, 15 lives et 10 rencontres, le premier volet de la 6e édition du Nouveau Festival s’annonce riche et variée. En accord avec le thème «Air de jeu», il revisite les codes du stand-up et les normes de la performance théâtrale à travers spectacles, conférences et projections.

Bettina Atala, Matija Ferlin, Aude Lachaise…
Stand Up!. 6e édition du Nouveau Festival, volet 1

Le stand-up? «Un monologue dit devant un public», comme l’explique laconiquement le cinéaste Judd Apatow. «Je ne connais pas d’autre définition. Quelqu’un se tient debout face à une salle, exprime son avis sur les sujets qui le tracassent ou l’énervent, les hypocrisies qu’il perçoit dans la société». Art populaire américain par excellence, le stand-up peut être considéré comme un jeu de société contemporain, régi par trois règles : l’adresse directe au public, la création de récits minimalistes inspirés du quotidien, l’injonction comique via l’art de la «vanne», du «punchline». Ses plus illustres représentants américains, de Lenny Bruce à Jerry Seinfeld en passant par Sarah Silverman et Louis C.K. aujourd’hui, manient pour le meilleur cet humour de l’ironie et de la subversion. Ses codes sont désormais repris par l’ensemble de la culture visuelle, les spectacles vivants, le cinéma comme les séries télévisées. Stand Up! questionne cette forme aussi atypique que rigoureuse d’«entertainment» par le biais du détournement. Lives, rencontres et projections révèlent comment les artistes revisitent et s’approprient le stand-up, pour rire.

Spectacles Stand up! (en collaboration avec les Spectacles vivants)
Le jeu et les règles qui régissent le spectacle contemporain sont l’occasion, pour les Spectacles vivants, de présenter des œuvres qui répondent à la thématique de cette édition du Nouveau festival. Le choix du stand-up est illustré par des spectacles qui empruntent à la discipline et mettent en évidence les mécanismes des régles du stand-up.
— Bettina Attala, Stand Up comédie, 17-19 avril 2015
Acolyte du collectif Grand Magasin dont elle a gardé l’envie de se jouer de l’absurdité des choses et des expressions établies. La jeune metteuse en scène explore cette forme de spectacle comique venue des États-Unis. Sans déroger aux codes du stand-up, en évoquant son quotidien sur un ton décalé, elle dévoile les ficelles d’un « bon » sketch. Et ce qui fait spectacle.
— Aude Lachaise, Marlon, 24-26 avril 2015
Autour de la figure de Marlon Brando – objet « ultime » de désir et métaphore – Aude Lachaise explore les questions du sexe, des sexualités, du désir, de la séduction avec une irrésistible distance ironique.
— Matija Ferla, Sad Sam Almost 6, 08-10 mai 2015
Seul au milieu de ces jouets, Matija Ferlin explore cet âge de la pleine conscience de soi où la peur ne siège pas. L’entrée vers le monde adulte s’accomplit par le rejet des personnages fictifs de l’enfance, hier meilleurs compagnons de route et bientôt ennemis. Grandir ne saurait se dissocier de l’apparition de la crainte, de l’anxiété et de la prise de conscience des contraintes sociales.

Programme Lives
— Laetitia Dosch, comédienne et metteuse en scène, les samedi 18 et samedi 25 avril
— Valentin Lewandowski, artiste performeur, le samedi 25 avril
— Esteban, chanteur et comédien, le dimanche 26 avril
— Benoît Forgeard, cinéaste et comédien, le dimanche 26 avril
— Nora Hamzawi, humoriste, le dimanche 26 avril
— Gaëtan Vourc’h, comédien, vendredi 8 mai et dimanche 10 mai
— Charlie Jeffery, le vendredi 8 et le dimanche 17 mai
— Pierre Salvadori, cinéaste, le samedi 9 mai
— Leva Miseviciute, artiste performeuse, le dimanche 10 mai
— Bettina Atala, metteuse en scène et comédienne, le samedi 16 mai
— Dominique Gilliot, artiste performeuse, le samedi 16 et le dimanche 17 mai
— Aude Lachaise, chorégraphe et metteuse en scène, le dimanche 17 mai

Conférences
— Pierre Alferi, écrivain, philosophe, le vendredi 17 avril
— Jacky Goldberg, journaliste et réalisateur, le mercredi 22 avril
— Emmanuel Burdeau, critique de cinéma, le vendredi 24 avril
— Pacôme Thiellement, philosophe, le mercredi 29 avril
— Olivier Penot-Lacassagne, professeur, le jeudi 30 avril
— Géraldine Geffriaud, commissaire et artiste, le mercredi 6 mai
— Miriam Katz, curatrice, le vendredi 8 mai
— Ilan Malka, journaliste, le mercredi 13 mai
— Antoine Thirion, critique de cinéma et programmateur, le vendredi 15 mai

Projections
— Le programme «Le stand-up s’expose», conçu par Florencia Chernajovsky, intégre certaines figures historiques comme Michael Smith, Eric Duyckaerts ou encore Jaime Davidovich, et d’autres plus contemporaines, comme Bérengère Hénin.
— Le programme «Gravity (not)», conçu par Charlène Dinhut, comprend des vidéos dans lesquelles chacun des artistes dont Michel François, Vito Acconci, présents dans les collections du Centre Pompidou, mais aussi Bas Jan Adera, Claude Cattelain, expérimentent l’adresse au public.
— Le programme «Danse Up!», conçu par Laurent Barré et Amélie Galli, avec des images issues notamment de spectacles chorégraphiques d’Eugénie Rebetez, Olivier Dubois, Andrea Sitter.
— Mais aussi des séquences de stand-up par: Maria Bamford, Elayne Boosler, Gabe Liedman, Dan Saint Germain, Aparna Nancherla, Richard Pryor, Joan Rivers, Jerry Seinfeld, Jenny Slate, Sarah Tiana, Baron Vaughn, Melissa Villasenor .
— Enfin, des images inédites de l’émission culte Saturday Night Live, qui, dès 1975, a popularisé le stand-up aux États-unis à travers la télévision, avec Georges Carlin, Andy Kaufman, Louis C.K., et du Ben Stiller Show.

Commissariat
Amélie Galli, programmatrice et Sylvie Pras, responsable des cinémas, en collaboration avec les Spectacles vivants

Informations
Grande salle, Espace 315, salles de cinéma
Volet 1 «Stand-Up!»

Dans le cadre de la 6e édition du Nouveau festival du 15 avril au 20 juillet 2015.