PHOTO

Space Monochrome

PNicolas Bauche
@12 Jan 2008

Le magicien d’Ösz fait éclater les barrières entre la photo et la peinture. Au final, un travail rare sur l’espace et la lumière.

L’utilisation d’un nouveau procédé technique n’est pas forcément la clef de la réussite esthétique. Chez le plasticien Gabor Ösz, le tirage numérique sur ribond a pourtant un emploi bien particulier. Connu pour ses recherches sur l’évaporation lumineuse, Ösz applique à la photographie ce qu’il travaille avec ses pinceaux : saisir le diaphane de la lumière, rendre au jour son spectre coloré…

Avec Space Monochrome, sa dernière exposition en date à la galerie Loevenbruck, l’artiste s’attaque à un thème «casse-gueule» de l’art occidental: le rien. Ce que Flaubert voulait atteindre dans ses romans, lavant l’écriture des scories barbantes du récit.
Les quatre œuvres présentées rue de Seine sont donc des fantômes de lieux davantage que les lieux eux-mêmes. Les photos en noir et blanc ont d’ailleurs un petit air de visite d’appartement. Mais tout y est vide. Les lattes du plancher courent jusque hors cadre, les arêtes des murs s’effacent en une lumière blanche et indécise.
Gabor Ösz photographie les recoins, les culs-de-sac d’appartements ou de parkings mais dissimule l’espace et l’architecture de ces lieux. Du reste, est-ce un seul et même endroit, démultiplié par son travail ou plusieurs pièces que seul l’exposition fait communiquer entre elles ?

Cette ambiguïté, l’artiste la file dans une recherche plastique exigeante. Au premier coup d’œil, on parierait que ces grands formats (165 x 220 cm) sont des toiles peintes. A la revoyure, on se rend compte de leur caractère photographique.
L’épure esthétique est ici par le biais d’un flouetage entre les deux arts plastiques. Et là où il n’y a pas de limite étanche, tout est possible. Ces Spaces Monochromes sont, à ce jour, ce qu’il y a de plus proche du phénomène lumineux dans l’œuvre d’Osz.

Gabor Ösz
Space Monochrome, Room A1, 2006. Photographie. Tirage numérique imprimé sur dibond. 165 x 220 cm.
Space Monochrome, Room A2, 2006. Photographie. Tirage numérique imprimé sur dibond. 165 x 220 cm.
Space Monochrome, Room A3, 2006. Photographie. Tirage numérique imprimé sur dibond. 165 x 220 cm.
Space Monochrome, Room B1, 2006. Photographie. Tirage numérique imprimé sur dibond. 165 x 220 cm.
Space Monochrome, Room B2, 2006. Photographie. Tirage numérique imprimé sur dibond. 165 x 220 cm.