ART | EXPO

Sometimes you must close a door to enter another

24 Mai - 18 Juil 2014
Vernissage le 24 Mai 2014

Deux projets qui débordent des limites conventionnelles entre pratique artistique et non-artistique. L’un consiste en une activité de marchand de livres rares sur la gastronomie. L’autre s’intéresse aux artistes qui ont volontairement quitté le monde de l’art dans le cadre de leur pratique et fait appel à la collaboration de grands cuisiniers.

Ben Kinmont
Sometimes you must close a door to enter another room
Parfois il faut fermer une porte pour entrer dans une autre pièce

Cette exposition présente deux ambitieux projets en cours: On becoming something else et Sometimes a nicer sculpture is to be able to provide a living for your family (Devenir autre chose et Parfois une meilleure sculpture permet d’assurer pour sa famille). Ces deux œuvres de Ben Kinmont, qui débordent des limites de convention entre une pratique artistique et une pratique non-artistique, posent la question de comment maintenir une telle activité.

Depuis 1998, Sometimes a nicer sculpture is to be able to provide a living for your family consiste en une activité de marchand de livres rares et de collection sur la gastronomie. Ce projet a été exposé dans des espaces dédiés à l’art contemporain ainsi que de nombreuses foires du livre ancien.

Pour cette exposition, Ben Kinmont présentera Grimod’s Meditations, a shelf for Ben Kinmont Bookseller (Les méditations de Grimod, une étagère pour Ben Kinmont, bouquiniste). Construite et présentée pour la première fois, l’étagère provient d’une gravure d’Alexandre Balthasar Laurent Grimod de La Reynière (1758-1837) imprimée en frontispice dans le quatrième volume de son œuvre séminale l’Almanach des gourmands. Dans l’image, Grimod écrit devant une étagère trapézoïdale sur laquelle de la nourriture est empilée. Grimod fut le premier critique gastronomique de l’histoire et il est impossible de savoir si l’étrange meuble représenté dans la gravure a réellement existé ou s’il fût simplement imaginé par Dunant, le graveur.

A cette occasion, Ben Kinmont publiera son nouveau catalogue intitulé «Gastronomy. A Catalogue of books & manuscripts on cookery, rural and domestic economy, health, gardening, perfume, & the history of taste. 1530-2013». Le catalogue en impression typographique qui présente un inventaire de 114 articles est édité à 600 exemplaires par Antinomian Press.

La seconde œuvre majeure de cette exposition est On becoming something else. Initié en 2000, ce projet s’intéresse aux artistes qui ont volontairement quitté le monde de l’art dans le cadre de leur pratique artistique. Après une présentation privée organisée par Air de Paris au restaurant Chapeau Melon, la première activation publique du projet a eu lieu lors du Nouveau Festival au Centre Pompidou en 2009. Pour cette itération, Ben Kinmont a travaillé avec sept chefs de restaurants parisiens qui ont chacun réprésenté avec une recette l’un des sept paragraphes biographiques consacrés à ces artistes.

Chaque recette était conçue en hommage à un artiste particulier et le plat était proposé au menu du restaurant. Ainsi, les visiteurs du Centre Pompidou pouvaient y prendre un menu, puis se rendre au restaurant pour déguster un plat inédit. Chez Air de Paris, l’archive On becoming something else sera exposée et disponible à la consultation. Présentée sur une table dessinée par Ben Kinmont, l’archive contient une centaine de documents: correspondances, croquis, une large sélection de photographies documentaires réalisées par Bruno Serralongue, des entretiens audio, des recettes et des affiches typographiques.

La première édition bilingue de La Plastique culinaire, écrit par le fameux anarchiste et historien de l’art Félix Fénéon, traduit par Rachel Stella, avec une préface de Ben Kinmont et une introduction par Fabien Vallos, sera ré-imprimée à cette occasion. Dans cet essai, Fénéon, décrit l’histoire de la pièce montée, ses recettes et représentations, et argumente sur l’éphémère dans les pratiques artistiques.