ART | EXPO

Something You Should Know. Valeur ajoutée: Voir ailleurs si j’y suis

24 Oct - 26 Oct 2013
Vernissage le 24 Oct 2013

Pour la Fiac, «Something You Should Know» propose trois conférences avec trois invités travaillant sur plusieurs continents et à la jonction de plusieurs disciplines académiques: anthropologie et histoire, psychanalyse et sociologie, sémiotique et philosophie. Leurs travaux ont renouvelé le domaine des Etudes Post-Coloniales.

Ashis Nandy, Walter Mignolo, Ann Laura Stoler
Something You Should Know. Valeur ajoutée: Voir ailleurs si j’y suis

Pour la Fiac, «Something You Should Know» propose trois conférences avec trois invités travaillant sur plusieurs continents et à la jonction de plusieurs disciplines académiques: anthropologie et histoire, psychanalyse et sociologie, sémiotique et philosophie.

Leurs travaux ont renouvelé le domaine des «Post Colonial Studies» (Etudes Post-Coloniales), ouvert des perspectives inédites sur les dynamiques de l’émancipation et de l’autonomie, et raccordé l’une à l’autre l’histoire des dominants et celle des dominés en une trame complexe et subtile, riche d’implications sensibles. Ils ont aussi nourri chez leurs auteurs un sens aigu de l’urgence et le goût de l’intervention politique et culturelle.

Programme

Jeudi 24 octobre 2013
Ashis Nandy
Figure de haut relief de la scène culturelle indienne et anglophone, Ashis Nandy est né en 1937 au Bengale. Sociologue et psychologue clinicien, il a introduit dans l’approche de la domination coloniale et de la dynamique de l’émancipation une dimension spéculative et psychanalytique d’une extrême richesse.
L’un de ses premiers ouvrages, en 1980, proposait une reconfiguration de l’histoire conjuguée des sciences et de la colonisation (Alternative Sciences: Creativity and Authenticity in Two Indian Scientists, Delhi, Oxford, 1980). Regimes of Narcissism, regimes of Despair (Delhi, 2013) ponctue une œuvre théorique riche d’implications politiques et féconde en controverses.

Vendredi 25 octobre
Walter Mignolo
Walter Mignolo est professeur de littérature et de langues romanes à l’université Duke aux Etats-Unis et chercheur à l’université Simon Bolivar de Quito, en Équateur. Il dirige le Center for Global Studies and the Humanities (CGSH).
Confrontant l’écriture alphabétique, le livre, les projections cartographiques des colonisateurs à la culture graphique et cartographique des Amérindiens, ce chercheur argentin, sémioticien formé à Cordoba, à Paris et aux Etats-Unis, faisait entrer d’un coup une discipline conservatrice dans le champ des études post-coloniales.

Samedi 26 octobre
Ann Laura Stoler
Ann Stoler est titulaire de la chaire Willy Brandt d’anthropologie et d’histoire à la New School for Social Research à New York aux Etats-Unis.
Elle est l’une des plus éminentes représentantes de la génération d’anthropologues qui, inspirés par l’œuvre de Michel Foucault, se sont tournés vers l’histoire et ont pris pour «terrain» les archives du monde colonial.