ART | EXPO

Slow destruction

04 Nov - 23 Déc 2005
Vernissage le 04 Nov 2005

Installation multiforme et perturbante plongeant dans le désordre du début du XXIème siècle. Dessins d’êtres humains vomissant leur dégoût, mémorial en hommage aux victimes de la guerre et objets suspendus.

Barthélémy Toguo
Slow destruction

Pour cette exposition, «Slow destruction», Barthélémy Toguo investit les salles de la galerie avec ses derniers travaux. Il nous offre une oeuvre sensible et juste inspirée au quotidien par le déclin.

Au fil des espaces, cette installation multiforme nous plonge dans le désordre du début du XXIème siècle :
– Dans la série de dessins «Purification», les êtres humains expulsent et vomissent leur dégoût et tension, miroir du mal être généralisé. Vont-ils s’en sortir?
– Dans «Baby Bomb», mémorial dédié aux centaines d’enfants irakiens massacrés dans un hôpital, Barthélémy Toguo rend hommage aux victimes des crimes impunis et passés sous silence que l’armée américaine a commis lors de son entrée dans la ville de Fallouja.
– Quatre échiquiers composés de 32 photographies (album de l’artiste regroupant des portraits pris lors de différents voyages et d’illustrations de ses travaux), estampillées des 10 commandements, explorent le besoin que l’homme a d’éliminer les obstacles qu’il rencontre sur son chemin pour avancer et construire son avenir .

Enfin, le parcours est ponctué de formes multicolores (d’objets suspendus), une mise en scène dérangeante qui perturbe le spectateur et le met en situation de rejet et de souffrance.

critique

Barthélémy Toguo