ART | RENCONTRE

Signature et rencontre pour Anticorps

23 Fév - 23 Fév 2013
Vernissage le 23 Fév 2013

Journal autobiographique, récit d’une quête ardue, radicale mais lucide, vécue la nuit, mêlant sexe, errances, souffrance et drogues, Anticorps offre une plongée vertigineuse dans la nuit qui forge la réflexion menée par Antoine d’Agata sur le rapport de force entre deux mondes antagonistes.

Antoine d’Agata
Signature et rencontre pour
Anticorps

Acteur à part entière du programme qu’il se condamne à vivre, d’Agata est tenu de suivre à la lettre –et par l’expérience du corps– ce systématisme exigeant.

Son livre, Anticorps retrace une pratique photographique indissociable d’une certaine façon d’appréhender l’existence, où le risque, le désir, l’inconscience et le hasard restent les éléments essentiels. Aucune attitude morale, simplement l’éthique de l’affirmation qu’il faut, pour explorer certains univers, les partager jusqu’au bout.

Antoine d’Agata est né à Marseille en 1961. Ayant quitté la France en 1983, il en 1990 alors à New York et suit les cours de Larry Clark et de Nan Goldin à l’International Center of Photography.

Revenu en France 1993, il interrompt son travail de photographe durant quatre ans, et ce n’est qu’en 1998 que paraissent ses premiers ouvrages, De Mala Muerte et De Mala Noche. L’année suivante, il rejoint la galerie Vu, à peine créée par Christian Caujolle.

Récipendiaire du prx Niépce en 2001, il a depuis exposé son travail régulièrement, publié de nombreux livres (Vortex, Insomnia, Stigma, Manifeste) et réalisé deux courts-métrages (El Cielo del muerto et Aka Ana)

Antoine D’Agata intègre l’agence Magnum en 2004, et depuis 2005, sans port d’attache, il photographie à travers le monde en vue d’un projet en trois volets composés d’une exposition, d’un livre et d’un film.