ART | EXPO

Seuls / ensemble

23 Avr - 24 Sep 2016
Vernissage le 23 Avr 2016

Dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste, l’exposition «Seuls/ensemble» met en lumière la manière dont le portrait, photographies et parfois peintures, opère dans l’art contemporain. Trois axes dominent : une génération avide de lumière ; ceux, à la marge, que l’on ne voit pas, et la figure de l’artiste dans notre société.

Dominique Angel, Adrien Belgrand, Jean Bonichon, Mohamed Bourouissa, John Casey, Gaël Davrinche, Alexis Debeuf, Léo Dorfner
Seuls / ensemble

Au sein de l’exposition «Seuls / Ensemble», qui réunit des toiles issues des années 2000, le portrait du trentenaire dont la ville est l’environnement familier est une dominante, un axe incontournable à l’heure de la frénésie des selfies.

Rock n’ roll et arrogante est l’attitude qui suinte des photographies de Léo Dorfner qui capte des individus sûrement tout droit sortis de la nuit parisienne. Leur posture est brute, comme en attente. Ainsi de l’aquarelle sur papier intitulée Sébastien décocha un regard plein de dédain tandis que sifflaient déjà les premières flèches, où l’expression d’un homme au torse glabre mélange renoncement et désir, envie et dégoût d’être vu.

Moussa Sarr parle de ceux que l’on laisse à la marge, autre chapitre de l’exposition «Seuls / Ensemble», avec un langage frénétique très affirmé : son sujet se drape les yeux et le haut du visage dans son t-shirt alors qu’il revendique une bouche grande ouverte, probablement hurlante, et des bras haut levés, signe d’un trop-plein viscéral.

Plus étanche à l’interprétation est l’expression de la jeune femme grimée comme un clown triste sur l’autoportrait en peinture de Florence Obrecht. L’indifférence, la lassitude extrême de son regard nous saisit, lassitude peut-être d’être vue sous ce maquillage de spectacle et ces atours fleuris, couronne et robe, qui invitaient pourtant à la fête. L’autoportrait pourrait condenser à lui seul «La figure de l’artiste dans notre société contemporaine» que l’exposition «Seuls / ensemble» a souhaité observer de près. Avec l’œuvre Le sens de la vie, qui aligne une infinité de petits ouvriers bleus alignés, Florent Lamouroux regarde, lui, le pouvoir ou non de se vivre artiste au sein de la société au prisme de la multitude dont l’injonction peut tétaniser l’autonomie de création. Florent Lamouroux met ici cette multitude autoritaire à petite échelle, lui donnant ainsi un pouvoir dérisoire.

Informations
Palais Ducal
Impasse Duc Rollon
14000 Caen

Exposition dans le cadre du festival «Normandie Impressionniste».