DANSE | SPECTACLE

Séquence danse. Voleuse

08 Fév - 09 Fév 2013
Vernissage le 08 Fév 2013

Julie Nioche et Virginie Mira proposent Voleuse, une pièce où les corps des danseuses se confrontent à un espace mouvant, une grande hélice, qui contraint la danse, ainsi les gestes émergent de l’adaptation de leur corps à cet environnement.

Julie Nioche et Virginie Mira
Séquence danse. Voleuse

Dans Voleuse, quatre femmes se confrontent à un espace mouvant qui contraint la danse: l’antre d’une grande hélice tournant à l’horizontal.

Un espace dangereux, attractif, incisif, vif, emprisonnant, vertigineux, ludique, excitant. Elles foncent dans le rythme de la Voleuse, convaincues que leur place est là, imposant leur sensibilité et leur désir de rêverie.

Ce spectacle est présenté les 22 et 23 février 2013 à 20h30 au Forum de Blanc‑Mesnil

A.i.m.e./Julie Nioche est artiste associée au CENTQUATRE

Conception: Julie Nioche et Virginie Mira
Chorégraphie: Julie Nioche
Scénographie: Virginie Mira
Crée et dansé par: Margot Dorléans, Ariane Guitton, Bérénice Legrand, Julie Nioche Création lumière: Gilles Gentner
Création musique: Alexandre Meyer
Régie générale : Olivier Mendili
Costumes : Anna Rizza
Remerciements: Atelier Devineau, Christian Le Moulinier

Production: A.i.m.e./avec le soutien de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New Settings

Repères biographiques
Julie Nioche
Danseuse et ostéopathe de formation, a développé une écriture chorégraphique qui part de la sensation.

Dans ses processus de création, elle propose en premier lieu un environnement contraignant pour les danseurs. Que ce soit à travers, les costumes-prothèses, un lien privilégié avec une matière comme l’eau ou en modifiant le rapport à la gravité; elle observe les corps s’adapter et trouver leur chemin intime pour se réorganiser dans ce nouvel espace. C’est à partir de ces réajustements qu’elle crée du mouvement.

Elle propose alors une danse écrite à partir de ce processus d’adaptation sensible à l’espace.

Virginie Mira
Architecte de formation et enseignante en yoga, s’engage dans des projets qui intègrent le mouvement comme une donnée constitutive du projet spatial.

Elle propose des espaces qui explorent des matières sans imposer de formes. Ces matières sont propices à la transformation et à l’investissement par le corps du danseur qui confère une deuxième lecture à l’espace. Celui-ci devient vivant car il se reconfigure avec le mouvement qui laisse des traces en lui.

Elle crée ses espaces par le fantasme de leur capacité à entrer en interaction avec les corps: des danseurs et des spectateurs. Par son travail, elle porte également un questionnement particulier à la frontière scène/salle et tente de déplacer cette limite.

Informations

Les 8 et 9 février 2013 à 21h