DANSE | SPECTACLE

Séquence danse. Souls

14 Mar - 16 Mar 2014
Vernissage le 14 Mar 2014

Envoûté par son expérience de l’Afrique, Olivier Dubois nous convie à un voyage animiste, où les corps dialoguent avec le cosmos sur des rythmes lents. Dans Souls, pièce pour sept danseurs africains chargée de mysticisme, il explore la capacité de chacun à changer son destin, et par la même celui du monde.

Olivier Dubois
Séquence danse.
Souls

Dans le cadre de Séquence Danse Paris

Relancer les dés…
Imaginez si nous, six milliards d’êtres humains, décidions simultanément de faire un pas dans le sens inverse de la rotation de la Terre… ne remettrions-nous pas l’ordre du monde, le destin en question et ne ferions-nous pas ainsi le jeu des dieux!

Ainsi s’interroge Olivier Dubois à propos de sa prochaine création. Souls, pièce pour sept danseurs africains est présentée au Centquatre en mars 2014, après avoir éclos au fil de deux résidences à Dakar (Sénégal) et au Caire (Egypte). Souls (qui signifie les âmes, les esprits) explore la question du destin qui se tient entre nos mains. Notre capacité à le mettre en jeu, et in fine à questionner le destin du monde. Pour cette nouvelle pièce chargée de mysticisme, Olivier Dubois entend opérer un ralentissement du temps comme un écrasement de la gravité. Désir de rythme lent. Transport des corps et des âmes… Loin d’une vision cartésienne qui sépare le corps de l’esprit, le chorégraphe songe aux humains de manière quasi animiste : ensemble de pierres chargées d’anima, de souffle, de souls… qui dialogueraient avec le cosmos. Corps-pierres au sol, tels des oracles à déchiffrer. Porter le poids d’un homme ne revient-il pas à porter le poids de son destin?

Olivier Dubois part questionner ces âmes à la fois annonciatrices d’un avenir et révélatrices d’un passé. Après Révolution, pièce pour 14 danseuses (2009), ou Rouge (solo 2011), Olivier Dubois convie sept hommes venus de Tunisie, du Maroc, d’Afrique du Sud, de République démocratique du Congo et du Sénégal à la rencontre de notre imperceptible et secrète destinée. Faune insatiable (voir Faune(s), autour de la pièce de Vaslav Nijinski, 2008), danseur atypique, autodidacte intello-sensuel non dénué d’humour (euphémisme). Envoûté par des expériences vécues en Afrique, Olivier Dubois souhaite les prolonger à la manière d’un voyage initiatique. Curieux, généreux et avide d’humanité, l’homme qui s’inspire des rituels dionysiaques (voir sa dernière et sublime création pour 18 interprètes, Tragédie, 2012), le chorégraphe a d’ailleurs commencé son voyage par une rencontre «chamanique» avec Legba, le messager tout puissant des dieux lors d’un de ses récents voyages au Sénégal. (Sylvie Martin-Lahmani)

Création et chorégraphie:
Olivier Dubois
Assistant à la création: Cyril Accorsi
Création musicale: François Caffenne
Création lumière: Patrick Riou
Construction décor: Robert Pereira
Régie générale: François Michaudel
Interprètes: Tshireletso Molambo (Afrique du Sud), Youness Aboulakoul (Maroc), Jean-Paul Mehensio (Côte d’Ivoire), Hardo Papa Salif Ka (Sénégal), Ahmed El Gendy (Egypte), Djino Alolo Sabin (RDC)
Directrice de production: Béatrice Horn

Informations
Olivier Dubois, Souls
Salle 400
Vendredi 14 et samedi 15 mars à 21h
Dimanche 16 mars à 18h