DESIGN | EXPO

Seeing Is Forgetting The Name Of The Thing One Sees

11 Avr - 31 Mai 2014
Vernissage le 11 Avr 2014

«Seeing Is Forgetting The Name Of the Thing One Sees» se concentre sur les sculptures circulaires en verre massif de l’artiste danoise Tora Urup. Étant la première exposition monographique de Tora Urup en France, cette exposition souligne la recherche de l’artiste dans le rôle que joue la couleur et le matériau dans notre perception de la forme.

Tora Urup
Seeing Is Forgetting The Name Of The Thing One Sees

L’intérêt de Tora Urup d’alterner la forme classique des pièces en verre, telles que les coupes, avec des formes oniriques se révèle au sein d’une sélection d’environ 20 pièces uniques en verre massif transparent et aux couleurs opaques, vibrantes et fines. En associant des couleurs subtiles et en les mettant en interaction grâce à la variation de l’épaisseur du verre, Tora Urup façonne une nouvelle perception spatiale qui renverse notre compréhension des coupes en verre traditionnelles. En effet, les volumes intérieurs de ces sculptures en trompe-l’oeil semblent flotter indépendamment de l’extérieure. Grâce à la juxtaposition et au traitement de surfaces tranchées et polies, Tora Urup atteint une véritable illusion où l’espace intérieur des sculptures apparaît liquide et infini. L’effet visuel de ces pièces poétiques est considérable et comme dans d’autres arts basés sur la perception, elles stimulent et affûtent nos sens, tout en évoquant la question sur ce que nous sommes véritablement en train de regarder. Ce que nous avons cru être solide est en fait vide et ce qui nous semblait creux est en réalité massif. Autrement dit et en paraphrasant Magritte: ceci n’est pas une coupe.

Considérée comme l’un des artistes verriers contemporains scandinaves les plus importants, Tora Urup a commencé sa carrière en travaillant la céramique à Tokoname au Japon entre 1982 et 1983, après quoi elle a étudié la céramique et la verrerie à l’Académie Royale des Beaux-Arts du Danemark. En 1994, Tora Urup fut diplômée du Royal College of Art de Londres, puis elle rentre au Danemark pour collaborer avec la verrerie de Holmegaard et la Manufacture Royale de porcelaine de Copenhagen. L’oeuvre de Tora Urup a été exposée dans le monde entier et principalement
à Londres, New York, Paris et Tokyo.

Sélection de collections publiques:
The Museum of Art and Design de Helsinki, The Craft and Design Museum de Reykjavik, The Coburg Glass Museum de Cobourg, The Art Council de Copenhague, Kunstforeningen af 14 August à Copenhague, The Glass Museum d’Ebeltoft et le Design Museum de Copenhague au Danemark.