DESIGN | EXPO

Robots

02 Avr - 02 Avr 2020
Vernissage le 02 Avr 2019

Grande exposition consacrée aux robots et cobots (robots collaboratifs), "Robots", à la Cité des Sciences et de l'Industrie, offre des conditions idéales pour une première rencontre avec des robots adaptatifs et autonomes. Bienvenue dans le présent, avec Nao, Pepper, CR-7iA et les autres.

Le XVe siècle a eu l’imprimerie, le XVIIIe la machine à vapeur… Le XXIe est probablement le moment de l’intelligence artificielle robotisée. Changement anxiogène par son ampleur, pour autant les robots font déjà amplement partie du quotidien. Et la Cité des Sciences et de l’Industrie leur consacre enfin une grande exposition, permanente. Avec « Robots », ce sont quelques neuf-cents mètres carrés qui leur sont consacrés. Est-il loin le temps du robot en fer blanc ? Façon films de série Z ou Magicien d’Oz ? Oui. Car avec « Robots », le panel des entités présentées court du bras articulé industriel à l’assistant de vie conçu pour percevoir et exprimer des émotions. Sans oublier les pionniers comme Curiosity, le rover de la NASA actuellement en mission sur Mars. Lieu de rencontres et d’interactions, l’exposition « Robots » offre ainsi l’occasion de faire la connaissance de quelques-unes de ces entités ultra-spécialisées.

« Robots » : les robots et cobots s’installent à la Cité des Sciences et de l’Industrie

Aujourd’hui, lorsqu’il est question de robots industriels, il est plutôt question d’entités collaboratives, comme le bras articulé FANUC CR-7iA. Développé par FANUC (Fuji Automatic NUmerical Control), le CR-7iA (2016) est un grand bras d’environ deux mètres cinquante de haut. Sur le site internet de l’entreprise, le CR-7iA se présente lui-même à la première personne du singulier. Si dans les faits il ne parle pas (encore), pour autant cela ne l’empêche pas de prendre des décisions et d’être attentif aux personnes avec qui il travaille. Collaboratif, le robot, ou cobot, CR-7iA est spécialisé dans les tâches requérant fiabilité, résistance et précision — de la manutention à l’assemblage. Dans l’exposition « Robots », les publics de tous âges pourront ainsi interagir avec un CR-7iA. En l’aidant ou en l’entravant dans la manipulation de pièces, par exemple. Conçus pour travailler avec des humains de chair et d’os, les robots collaboratifs apprennent aussi à anticiper les intentions.

Exposition interactive « Robots » : l’occasion de rencontrer quelques entités robotiques

Qu’ils travaillent dans l’industrie ou dans le secteur de l’aide à la personne, les robots les plus contemporains sont conçus pour être au plus près de l’image de leurs créateurs. Souplesse articulaire, logique formelle, langage naturel, intelligence affective… Le panel des compétences à acquérir est vaste. Les publics de « Robots » pourront ainsi faire la connaissance de Nao et Pepper. Développé à partir de 2004 par la start-up française Aldebaran Robotics, l’assistant de vie Nao a pris le nom de Pepper après la vente d’Aldebaran Robotics à l’entreprise japonaise SoftBank, en 2015. Avec deux Pepper et un Nao, l’exposition « Robots » sera peut-être l’occasion d’une première discussion avec un robot ? Parcours structuré en cinq parties, « Robots » accompagne ainsi les visiteurs dans cette rencontre du troisième type. Pédagogique et clair, le parcours commence très simplement par la question de la définition. La première partie, « Robot, pas robot ? » permettra ainsi de devenir incollable sur ce qu’est, ou n’est pas, un robot.

Un parcours pédagogique et clair, tous publics, pour des rencontres étonnantes

Dans la deuxième partie, « Dessine-moi un robot », les publics pourront plonger dans ce qui caractérise les robots. Capteurs, degrés de liberté… De quoi s’acclimater par l’expérience à la logique fonctionnelle des robots. Intitulée « Vivre avec les robots ? », la troisième partie sera le moment d’une réflexion sur les enjeux (économiques, éthiques, culturelles, sociaux…) relatifs à cette nouvelle vie commune. Dans la quatrième partie, « Au labo les robots », les publics pourront découvrir une partie du long parcours d’apprentissage présidant à la production-création d’un robot fonctionnel ou compétent. À travers Poppy, par exemple, le petit robot curieux (doté de curiosité) du laboratoire Flowers de l’Inria, à Bordeaux. Quant à la cinquième partie, « Des robots explorateurs », elle présentera quelques-uns des robots les plus experts en leur domaine. Pour une exposition interactive, en somme, à la portée de tous les degrés d’appréhension comme de curiosité.