DANSE | SPECTACLE

Scarlett

18 Jan - 19 Jan 2016
Vernissage le 18 Jan 2016

Arthur Perole présente sa dernière création, Scarlett, au Théâtre de la Cité internationale. Dans ce spectacle, le chorégraphe interroge la figure de la muse, grande inspiratrice des artistes mais aussi objet constant de leurs représentations.

Communiqué de presse
Arthur Perole
Scarlett

Avec Scarlett, Arthur Perole interroge la figure de la muse, la relation d’influence entre inspiration et création qui traverse le temps et les arts, fascine et intrigue. Cette pièce propose de mettre en lumière les «caractéristiques» qui font de la muse l’inspiratrice première de l’artiste et de questionner l’acte de représentation au travers de cette figure.

La réflexion d’Arthur Perole se porte également sur le lien qu’entretient la muse avec son créateur et, plus particulièrement, sur la place qu’elle occupe au sein de cette relation. Ce spectacle explore donc les habiletés et les leurres qu’une muse donne à voir pour capter, mais surtout maintenir le regard sur elle et ainsi fabriquer une certaine fascination autour de sa personne.

L’intérêt de cette pièce est aussi, pour Arthur Perole, de faire un parallèle entre la figure de la muse et les interprètes au sens large. Il semble important, aux yeux du chorégraphe, de souligner l’impact et la responsabilité qu’ils ont dans le travail créatif, sans pour autant bien sûr être des muses. A différents niveaux, ces questions du regard, de la représentation, de l’appartenance et du désir restent centrales dans toutes relations créatrices.

Arthur Perole

Chorégraphie: Arthur Perole avec l’aide des interprètes
Distribution: Marie Barthélémy, Pauline Bigot, Cindy Emelie, Steven Hervouet
Musique: Giani Caserotto
Scénographie: Samuel Aden
Lumière: Guillaume Fesneau
Costumes: Catherine Garnier

Repères biographiques
Arthur Perole intègre en 2007 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP). Il y rencontre Peter Goss, André Lafonta, Susan Alexander, Dominique Mercy, et participe aux créations d’Edmond Russo/Shlomi Tuizer, de Cristiana Morganti. Il interprète également, pour le Junior Ballet du CNSMDP, les Noces d’Angelin Preljocaj et Uprising de Hofesh Shechter.

En 2013, Arthur Perole rejoint l’équipe de Joanne Leighton au CCN de Belfort pour être interprète dans plusieurs pièces de répertoire. Après avoir créé des courtes pièces au sein des Ateliers Chorégraphique du Conservatoire de Paris, sous la direction de Christine Gérard, Arthur Perole décide de fonder La CieF pour y développer ses propres projets chorégraphiques. La compagnie voit le jour en 2010 et est basée à Mouans-Sartoux.

Arthur Perole met au coeur de sa création la notion de regard du public. Comment changer sa perception? Comment travailler les images de référence qui créent notre culture commune? Comment fabriquer une certaine fascination du regard? Ces questions dessinent la ligne de réflexion et de création de la CieF. La pièce Stimmlos, créée en février 2014, marque le début de ce travail autour de la notion de regard. Avec la création Scarlett, Arthur Perole approfondit ses recherches chorégraphiques et travaille sur le rapport entre muse et créateur, sur le regard et les désirs qui se posent entre l’un et l’autre.

Informations
Théâtre de la Cité internationale
Lundi 18 et mardi 19 janvier 2016, à 20h30
Durée : 50 minutes