ART | EXPO

Scabellon

23 Mai - 01 Juil 2017
Vernissage le 25 Mai 2017

L’exposition « Scabellon » à la Double V Gallery, à Marseille, réunit des sculptures de treize artistes internationaux autour d’un questionnement commun sur la notion de socle et sur le rapport que celui-ci entretient avec l’œuvre qu’il soutient.

L’exposition « Scabellon » à la Double V Gallery, à Marseille, rassemble les œuvres de treize artistes contemporains internationaux qui partagent une interrogation autour du rapport qui lie une sculpture à son socle.

L’exposition « Scabellon » sonde les rapports entre la sculpture et son socle

Douze artistes émergents ont été invités à proposer chacun une œuvre en volume pour alimenter une exposition dont l’objet est autant les œuvres que leur mode de monstration. Chaque « œuvre à poser » présentée entraîne des questions auxquelles l’exposition « Scabellon » tente de répondre : une œuvre en trois dimensions suppose-t-elle un accrochage particulier ? Des sculptures acquièrent-elles un sens nouveau lorsqu’elles se trouvent associées à d’autres ?

L’exposition réunit des sculptures issues d’univers plastiques très variés. Intitulée F 170416510, celle d’Anton Alvarez imite en céramique une pâte qui aurait été extraite d’un tube : placée à la verticale, elle conserve une forme droite dans sa partie supérieure et s’écrase en bourrelets dans sa partie au contact du sol. Ainsi la partie basse de la sculpture fait office de socle pour sa partie haute.

Le socle : un élément ambigu qui remplit une double fonction

L’ensemble de sculptures Collection Arrondis d’angle & Obvolvor de Mara Fortunatovic met directement en scène le rapport ambigu entre l’œuvre et son socle : diverses formes en plâtre ou en métal peint en blanc se côtoient et sont aléatoirement posés directement au sol ou sur des supports en bois, sans que l’on puisse distinguer les éléments de l’œuvre des socles.

L’exposition entend souligner la double dimension du socle. En plaçant l’œuvre en hauteur, il souligne son caractère particulier, presque sacré, et la met en valeur. Mais le socle est également un lien entre la sculpture et le sol et une délimitation de l’espace octroyé à l’œuvre d’art. Il détermine le point sur lequel doit se focaliser le regard du spectateur, et remplit ainsi la même fonction que le cadre dans le cas de la peinture.

Commissaires d’exposition : Margaux Barthélemy et Théophile Calot