PHOTO | EXPO

Saône et Rhône

16 Nov - 21 Nov 2009
Vernissage le 16 Nov 2009

Elger Esser propose avec nostalgie la beauté de la nature originelle avec ses eaux paisibles et la douce lumière du soleil couchant qui gomme les contrastes et rehausse d’un ton sépia la monochromie de ce «dessin photographique».

Elger Esser
Saône et Rhône

La Galerie Thaddaeus Ropac présente une exposition de l’artiste Elger Esser à l’occasion de Paris Photo. Cette série intitulée «Saône et Rhône», une commande publique réalisée à la demande de la Dap, a été exposée à l’Abbaye de Montmajour lors des Rencontres d’Arles cet été.

Né en 1967, Elger Esser passe son enfance à Rome. Entré à la Kunstakademie de Düsseldorf, il rejoint la classe des Becher, fondateurs de l’Ecole de Düsseldorf, où il acquiert une solide maîtrise de tous les procédés photographiques. Il étudie les travaux sur le paysage des grands photographes du XIXe siècle et se passionne pour les descriptions de la nature qu’échangent Flaubert et Maupassant. S’écartant de la vision objective et documentaire des Becher, il partage toutefois leur inquiétude quant à la disparition inéluctable des traces de notre histoire, mais il fera de la lente métamorphose du paysage sa quête quasi exclusive.

Ces images, dénuées de toute présence humaine ou de tout référent architectural précis ; le Rhône demeure ici son guide, il en suit le cours aux portes d’Arles, comme le fit Charles Nègre avant lui, il en dessine les méandres au travers de la plaine camarguaise et s’attarde sur la vacuité de l’horizon alors que le fleuve s’abandonne à la mer.

Elger Esser propose avec nostalgie la beauté de la nature originelle avec ses eaux paisibles et la douce lumière du soleil couchant qui gomme les contrastes et rehausse d’un ton sépia la monochromie de ce «dessin photographique».