ART | SALON

SALON. Théâtre de Montrouge : 52e Salon d’art contemporain de Montrouge

26 Avr - 20 Mai 2007

Le Salon d’art contemporain présente sa 52e édition avec deux sections : «Les Découvertes 2007» et pour la première fois, «Création, design et objets d’artistes».

Evénement
Salon : 52e Salon d’art contemporain de Montrouge

La 52ème édition du Salon d’Art Contemporain de Montrouge ouvre la voie à des artistes émergents et crée des passerelles entre artistes d’hier et d’aujourd’hui. De renommée internationale, ce salon a montré dès leur début de grands noms de la scène artistique française tels que Georges Rousse, Télémaque, Valérie Favre, Antoni Taulé, Ernest Pignon Ernest, Carole Benzaquen, Brigitte Nahon…

Le Salon de Montrouge vise à présenter le travail de jeunes artistes principalement issus des écoles des Beaux Arts, que collectionneurs, galeristes et amateurs d’art auront le plaisir de découvrir. Hors des circuits marchands, il sert de tremplin à une pépinière de talents prometteurs et offre l’occasion d’un panorama sur la création contemporaine française et ses tendances.

En 2006, plus de douze mille aficionados de l’art contemporain sont venus rencontrer les créateurs. Face au succès des années précédentes, le Salon élargit ses espaces d’exposition. Son directeur artistique et commissaire général, Alain Lamaignère présentera les œuvres qu’il a sélectionnées pour les deux étages du Théâtre de Montrouge.

Le Salon de Montrouge propose deux sections : «Les Découvertes 2007» et cette année «Création, design et objets d’artistes».
Pour la section «Les Découvertes 2007», les heureux élus ont été sélectionnés parmi 950 dossiers de candidatures spontanées reçues. 160 jeunes talents, français ou vivant en France, auront la possibilité de montrer l’une de leurs créations à des collectionneurs et aux professionnels du marché de l’art. Un jury expert, constitué de critiques d’art et de représentants des institutions culturelles, récompensera leur travail en décernant des prix parmi lesquels le Prix Spécial du Jury. Intitulé cette année «Prix Robert Doisneau», qui rend hommage au photographe, «pêcheur d’images» ayant vécu à Montrouge jusqu’à sa mort.

La section «Créations design et objets d’artistes» mettra, en lumière une dizaine de prototypes figurant les projets d’élèves issus de grandes écoles d’art telles que l’école Boulle, Camondo, Sèvres. Un coup de projecteur sera également mis sur l’œuvre d’artistes ayant associé leur nom à l’histoire du design : tel Arman, Calder et ses jouets, Louis Cane et surtout de nombreuses surprises… Des designers confirmés auront enfin l’occasion de présenter un objet récent ou un projet encore jamais réalisé. Ils pourront aussi parrainer une dizaine de designers en herbe pour les encourager dans leur démarche artistique.

Né en 1955, dans une commune où Léger, Picasso, Vasarely, Doisneau élirent domicile, le Salon de Montrouge fait ainsi le pari de l’art contemporain depuis plus de 20 ans. Il est porté haut par le Maire de la commune, Jean-Loup Metton pour qui «la créativité et l’ouverture à la modernité sont de véritables valeurs, ici, à Montrouge. Bouillonnants d’idées et d’images, les artistes sont porteurs d’une dynamique d’accompagnement pour la société. Ils ont besoin de notre aide et de notre confiance pour développer leur inspiration.»

Pour soutenir cet évènement qui a désormais acquis une place à part dans le paysage de l’art contemporain, des entreprises dont le siège social est à Montrouge ont choisi de s’engager aux côtés du Salon. Partenaires de l’opération «L’Art se montre à Montrouge», elles habilleront chacune leur façade d’une affiche de 80 à 100 mètres carrés réalisée en collaboration avec les artistes présents au Salon dont les œuvres font écho à leurs valeurs identitaires. L’année dernière, six entreprises installées à Montrouge avaient joué le jeu : Etap Hôtel -Novotel, Pfizer, sanofi aventis, ST-Microelectronics, Banque Populaire Rives de Paris et Babyliss, auxquelles se joint cette année Altadis.

Le 52ème Salon d’Art Contemporain de Montrouge tient bel et bien le pari de renouveler le regard sur la création actuelle. Nul doute que les jeunes créateurs seront bien accueillis dans cette commune qui, à deux pas du cœur de Paris, n’a pas fini d’aimanter les artistes !

Infos pratiques
du 26 avril au 20 mai 2007 de 10h à 19h
T. 01 46 12 75 70/ 01 46 12 75 74
Entrée libre
Visites guidées, les dimanches 29 avril, 6 et 13 mai, à 15h et 17h.