PHOTO | EXPO

Rose

28 Avr - 17 Juin 2017
Vernissage le 27 Avr 2017

L’exposition « Rose » au Centre de photographie contemporaine Le Bleu du ciel, à Lyon, présente des photographies de Claire Tenu. Des œuvres qui explorent le statut de la photographie et l’ouvrent à d’autres médiums comme la peinture, la sculpture, la vidéo et l’écriture.

L’exposition « Rose » au Centre de photographie contemporaine Le Bleu du ciel de Lyon rassemble des photographies de Claire Tenu qui témoignent d’une pratique ouverte à d’autres médiums comme la peinture, la sculpture, la vidéo et l’écriture.

Claire Tenu explore la photographie et l’histoire de l’art

Les photographies de Claire Tenu résultent d’un processus intellectuel complexe et d’une mise en perspective de l’acte photographique lui-même. Sa pratique vise à explorer les possibilités de la photographie en tant qu’outil artistique. Ainsi chaque cliché est-il le fruit d’un ensemble d’interventions qui renvoient à une réflexion sur la photographie, l’histoire de l’art, les concepts et la langue, l’espace, le temps et l’histoire.

L’exposition rassemble des œuvres de Claire Tenu que ne lient ni une forme ni un sujet commun. Son fil rouge est moins un style qu’une façon de penser et de pratiquer la photographie. On retrouve en effet en filigrane de chaque photographie des notions récurrentes. Toutes sont marquées par les lacunes inhérentes au procédé mécanique qu’est la photographie : qu’elle soit un enregistrement ou une reproduction, elle n’est jamais exhaustive ni parfaite. La pratique de Claire Tenu exploite précisément ces manques ainsi que les accidents qui peuvent être introduits volontairement à la prise de vue, lors du développement, du traitement ou du tirage pour mettre en lumière continuité et discontinuité à la fois spatiale et temporelle.

Une photographie ouverte à la peinture, la sculpture et l’écriture

Au-delà de l’analyse de l’outil photographique, les œuvres de Claire Tenu s’inscrivent dans une réflexion sur l’histoire de l’art et les diverses formes qu’elle a vu naître. Ainsi ses œuvres adoptent-elles deux formes qui incarnent elles-aussi une dialectique de la continuité et de la discontinuité : le tableau ou le montage. En choisissant l’un ou l’autre mais aussi, plus souvent, en conjuguant l’un et l’autre, Claire Tenu poursuit l’exploration de deux formes qui ses sont peu à peu mariées à travers le collage et l’assemblage.

Les photographies de Claire Tenu sont traversées de notions conceptuelles et d’opérations spéculatives qui trouvent dans le langage et donc dans l’écriture un champ d’expression idéal. Des titres des œuvres à la construction de récits dans les images, le langage offre un terrain propice aux distorsions, aux digressions, aux télescopages, aux analogies et aux correspondances. Un jeu sur les mots et les images qui renvoie aux ricochets, associations et disjonctions, rimes et renvois qui parsèment l’ensemble de son œuvre.