ART | EXPO

Roman Signer

08 Jan - 28 Fév 2011
Vernissage le 08 Jan 2011

Roman Signer combine la simplicité de gestes ou d'objets du quotidien à la complexité de dispositifs techniques et de phénomènes physiques. Il en résulte des mises en scène périlleuses ou des situations absurdes parfois proches du numéro de cirque.

Roman Signer
Roman Signer

Art: Concept annonce sa quatrième exposition personnelle avec Roman Signer. Cet artiste Suisse, né en 1938 est originaire de la région d’Apenzell. Il vit et travaille à Saint-Gallen. À cette occasion, il présentera des œuvres inédites qui sont actuellement en préparation et qui seront spécifiquement réalisées pour l’espace de galerie.

Depuis le milieu des années soixante-dix, les œuvres de Roman Signer activent et réactivent des paradoxes. Les micro-spectacles ou non-événements qui résultent de chacune de ses œuvres questionnent, avec une grande légèreté d’esprit, l’économie du spectacle, l’idée du rendement, l’obsession de l’efficacité et notre enracinement profond dans le fonctionnalisme.

Principalement connu pour ses «Actions/Sculptures» et régulièrement étiqueté comme artiste pyrotechnicien ou «artiste de l’explosion», Signer refuse cependant de se laisser circonscrire par l’abondante littérature et les commentaires gravitant autour de son oeuvre. Le format même qu’il a inventé englobe indifféremment la performance, la sculpture, le dessin, l’installation, la photographie et la vidéo, peu importe lequel de ces médiums il choisit.

Il s’agit de révéler voire de suspendre le processus de création afin de structurer le temps, d’attirer le regard sur l’à peine ou le rarement visible. Signer s’évertue ainsi à reproduire ce moment magique, devenu quasiment rituel dans son travail: celui où la furtive transformation de la forme et de la matière est rendue possible, du moins imaginable.

Signer combine la simplicité de gestes ou d’objets du quotidien à la complexité de dispositifs techniques et de phénomènes physiques qu’il déclenche sans pour autant en vouloir le contrôle. L’aspect métaphysique et l’audace intellectuelle d’une telle démarche relèvent notamment de l’absence de critères d’évaluation, la réussite et l’échec n’ont ici aucune valeur.

Les mises en scène périlleuses ou les situations absurdes parfois proches du numéro de cirque se dénouent avec subtilité, sur le fil du libre-arbitre et de l’aléatoire. Une forme de légende de l’artiste accompagne ce perpétuel recommencement du passage à l’action. Exerçant une présence physique ou auratique, Signer se retrouve tour à tour déclencheur placé hors-champ, cascadeur ou figure sisyphéenne de son propre univers.

critique

Roman Signer