ART | EXPO

Roll On And Other Work

07 Jan - 11 Fév 2017
Vernissage le 07 Jan 2017

L’exposition « Roll On And Other Work » à la galerie Jean Brolly de Paris présente de nouvelles œuvres de David Tremlett. Une grande tapisserie et des pastels sur papier poursuivent une œuvre placée sous le signe de l’ouverture, du voyage et du métissage.

L’exposition « Roll On And Other Work » à la galerie parisienne Jean Brolly dévoile de nouvelles œuvres de l’artiste anglais David Tremlett : une grande tapisserie et des pastels sur papier.

Une tapisserie à l’abstraction non dogmatique

L’exposition rompt avec l’habitude de David Tremlett de présenter une composition murale éphémère réalisée au pastel. C’est cette fois une œuvre toujours monumentale qui est exposée mais réalisée en tapisserie, (et tissée à la main en France, aux ateliers Pinton de Felletin).

Cette pièce de près de trois mètres carrés s’apparente à un puzzle abstrait. Elle est composée de neuf motifs géométriques de forme simple dont seuls les contours, de couleur sont tracés, en couleurs rouge, noir ou brique. Ces neuf éléments semblent s’être imbriqués pour tenir dans l’espace du tableau qu’ils occupent presque entièrement. Cet espace est limité par une bordure verte tandis que trois larges bandes, grise, verte et beige, forment le fond de la tapisserie.

Intitulée Form And Rhythm et réalisée en 2015, la tapisserie s’inscrit dans la démarche plastique caractéristique de David Tremlett, jusque là concrétisée à travers le pastel, à savoir une abstraction non dogmatique qui explore les variations chromatiques et formelles dans une logique de recherche, de découverte et de progression.

Des pastels sur papier inspirés par un séjour au Vietnam

Le champ plastique de David Tremlett se veut définitivement ouvert, comme en témoignent de nouveaux pastels sur papier. Si certains d’entre eux, comme Roll-On #7 et Project for a Long Wall #1, affichent des analogies avec la tapisserie Form And Rhythm, d’autres reflètent le goût des voyages de David Tremlett et le rôle que ceux-ci jouent dans la créativité de cet artiste nomade. Inspirés par un récent séjour au Vietnam, les pastels poursuivent une œuvre que le voyage et la découverte d’autres cultures ont toujours guidée.

Le métissage culturel nourrit un métissage pictural. La démarche artistique de David Tremlett trouve dans le dépaysement, les découvertes et impressions de voyages, qu’elles aient trait aux paysages, aux rencontres humaines ou à l’architecture, les germes de choix plastiques non conventionnels. Parmi ces derniers, l’utilisation de matériaux considérés comme inférieurs tels que le pastel.