ART | CRITIQUE

Rob Pruitt & Mïrka Lugosi

PJulia Peker
@12 Jan 2008

Rob Pruitt réinvente l’action painting et la matière de la peinture, sculpte des paires de blue jeans avec du ciment et du pain, tandis que les dessins de Mïrka Lugosi rayonnent d’un érotisme fétichiste, alimenté par les fantasmes les plus surréalistes.

Rob Pruitt présente deux ensembles d’œuvres: de grandes peintures argentées, et des sculptures de blue jeans.
Les châssis monumentaux ont été réalisés à partir de panneaux d’isolation, recouverts d’une surface argentée réfléchissante, et ponctués de projections éparses de peintures. De discrètes paillettes parachèvent l’éclat presque aveuglant de ces œuvres : Eclair, Feux d’artifice, Soleil coupé.

Rob Pruitt se réapproprie avec distance les gestes caractéristiques de l’action painting. D’épaisses traînées de couleurs rose et rouge évoquent les drippings de Pollock, mais la peinture de Rob Pruitt, loin de recouvrir l’ensemble de la surface, laisse largement apparaître l’aluminium qu’elle recouvre.
Pollock obtenait la disparition totale de l’iconographie par saturation de la toile et désorientation du regard. Rob Pruitt reprend la gestuelle de l’action painting, sans procéder à un recouvrement systématique: la couleur prend forme et des motifs se dessinent. En faisant donner les titres de ses œuvres par des enfants, l’artiste suscite et délègue ce pouvoir d’évocation de la peinture.
L’apparition du motif n’est pas dans le geste du peintre, mais dans le regard de celui qui découvre l’œuvre.

Depuis qu’il a reconquis le marché de l’art américain il y a maintenant une dizaine d’années, Rob Pruitt manipule alternativement les matériaux les plus près et les plus éloignés du glamour. Il auréole des panneaux de mousse de paillettes, et sculpte avec du ciment et du pain.
La sculpture s’attache depuis ses origines antiques à reproduire le corps humain, les muscles et la chair. Ici, le corps est présent indirectement: du ciment et du pain ont été coulés dans des blue jeans, puis séché (ou cuit) dans différentes positions.
Rob Pruitt rend ici hommage à la puissance sculpturale du jean: l’uniformité de l’habit n’ôte rien à la singularité du corps qu’il épouse. Le vêtement ne recouvre pas les lignes des fesses et des cuisses, il les moule.
La noblesse antique du nu a laissé place à la sensualité américaine, et le marbre est devenu du béton ou du pain.

Les dessins de Mïrka Lugosi abrite les fantasmes surréalistes de cette figure importante de la scène Fetish française.
L’érotisme des œuvres est tout entier féminin, par la main et l’esprit qui les a engendrées, et par leurs personnages. Le sexe masculin n’apparaît que comme un emblème coupé du corps de l’homme, attribué parfois à des animaux sauvages, ou simplement présent comme un objet autonome.
La petite taille des dessins invite à s’approcher, à pénétrer dans cet univers singulier, à la fois très cru et très enfantin, où le conte se perd dans les limbes du rêve.

La femme est tantôt une pin-up corsetée, perchée sur de hauts talons, tantôt une petite fille en blouse d’écolière. La femme fatale conserve ses traits enfantins, et la petite fille provoque par sa sensualité sans âge.
Le fantasme s’est emparé du crayon de Mïrka Lugosi, qui raconte ici comment le monde entier peut se transformer en sexe. Une chaussure à talon aiguille s’ouvre comme une vulve géante, l’écorce des arbres s’arrache comme une peau, et les animaux sont les fidèles compagnons de jeux solitaires.
L’élégance fétichiste l’emporte sur la violence de l’image pornographique, et confère à ces dessins fragiles une grâce quasiment éthérée.

Rob Pruitt
Esprit de Corps : Bench Marc, 2006. Blue jeans et béton. 100 x 55 x 44 cm.
Esprit de Corps : Noeuds boroméens, 2006. Blue jeans, coton, kapok. 200 x 46 x 10 cm.
Esprit de Corps : Les vagues, 2006. Acrylique, huile et paillettes sur 2 panneaux isolants et châssis aluminium, blue jeans et pain Poilâne. 2 x (244 x 122 cm) et 118 x 45 x 20 cm.
Esprit de corps: Tableau soutenu, 2006. Acrylique, huile et paillettes sur 2 panneaux isolants et châssis aluminium, blue jeans et béton. 2 x (91 x 182 cm) et 45 x 65 x 55 cm.
Esprit de Corps : Corner, 2006. Blue jeans et béton. 112 x 25 x 112 cm.

Mirka Lugosi
Sans titre, 2005. Mine de plomb et crayons de couleur sur papier. 24 x 20 cm.
Sans titre, 2004. Mine de plomb et crayons de couleur sur calque. 29 x 20 cm.
Sans titre, 2004. Mine de plomb sur papier. 29 x 20 cm.
Sans titre, 1997. Gouache sur carte postale. 14 x 9 cm.
Sans titre, 2003. Mine de plomb sur papier. 29 x 20 cm.
Sans titre, 2006. Crayon de couleur sur papier. 25 x 20 cm.
Sans titre, 2006. Gouache sur papier. 15 x 11 cm.
Sans titre, 2006. Crayon de couleurs et gouache sur papier. 29 x 20 cm.
Sans titre, 2005. Mine de plomb sur papier. 27 x 20 cm.
Sans titre, 2004. Mine de plomb et crayons de couleur sur papier. 26 x 20 cm.
Sans titre, 2006. Mine de plomb sur papier. 33 x 26 cm.
Sans titre, 2005. Mine de plomb et crayons de couleur sur papier. 29 x 20 cm.
Sans titre, 2004. Mine de plomb et crayons de couleur sur papier. 27 x 20 cm.
Sans titre, 1997. Gouache sur carte postale. 14 x 9 cm.
Sans titre, 2006. Gouache sur papier. 25 x 20 cm.