PHOTO | EXPO

Rimes pour prince Pierre – Autoportraits nus

14 Fév - 23 Fév 2008
Vernissage le 14 Fév 2008

Dans l’exposition à la galerie Depardieu, Sylvana Lorenz, en tant que photographe, communique sur le couturier Pierre Cardin. Chaque photographie met en scène un accessoire de mode de la marque sur son corps nu.

Sylvana Lorenz
Rimes pour prince Pierre – Autoportraits nus

Née en 1953, Sylvana Lorenz a été :
> Créatrice d’une galerie d’art, à son nom, située près du Centre Georges Pompidou, à Paris, de 1987 à 1996. Durant dix ans, elle s’est attachée à y faire connaître plusieurs artistes français et internationaux dont les œuvres sont aujourd’hui cotés en salle des ventes internationales : Martin Kippenberger, Gerwald Rockenschaub, Heimo Zobernig, Steven Parrino, Mark Dion, Erwin Wurm etc…
> Expert en art contemporain à la salle des ventes de Drouot, Paris, de 1986 à 1991 et à l’origine des premières ventes d’art conceptuelles en collaboration avec Ghislain Mollet-Viéville.
> Professeur d’art contemporain à l’Institut européen supérieur d’art (IESA), Paris, de 1991 à 1999.

Depuis 1997 et jusqu’à ce jour, elle est responsable de la communication artistique chez Pierre Cardin, à Paris. Son action s’apparente à celles des artistes du groupe «Esthétique de la Communication» qui existe depuis les années 70 dont le précurseur fut Fred Forest et l’une des figures emblématiques Yoko Ono. Ce mouvement offre aux artistes un champ de recherche critique sur les médias et sur les techniques de manipulation de l’opinion. Il donne naissance à des œuvres qui prennent la forme de journaux, d’interventions dans les quotidiens, d’émissions télévisées, de reportages photographiques, d’affiches publicitaires…

Depuis 1994, Sylvana Lorenz, en participant à plusieurs émissions de télévision dont celles réservées à la Jet Set dans Zone Interdite sur M6,a trouvé le moyen de communiquer sur Pierre Cardin à travers les médias mais aussi à travers l’édition avec la publication en 2003 de son autobiographie A nous deux, Paris! (éditions Flammarion) et la Biographie de Pierre Cardin (éditions Calmann-Lévy).

Dans l’exposition à la galerie Depardieu, c’est en tant que photographe qu’elle communique sur le grand couturier.
Chaque photographie met en valeur un accessoire de mode Pierre Cardin : chapeau, gants, broche, ceinture mis en scène sur son corps, nu.