ART | EXPO

Riley Optimism

17 Jan - 07 Mar 2009
Vernissage le 17 Jan 2009

Les travaux d’Angela Bulloch se composent d’objets et d’images, de lumière et de mouvement, de couleurs, de son, de texte. Ils prennent pour référence l’Op-artiste Bridget Riley ou le minimaliste Donald Judd.

Angela Bulloch
Riley Optimism

Dans le cadre de l’échange de galeries Berlin-Paris organisé par le Bureau des Arts plastiques et l’Ambassade de France à Berlin, Air de Paris accueille la galerie Esther Schipper avec une exposition d’Angela Bulloch qui se poursuit simultanément à la galerie Kreo à Paris.

L’oeuvre d’Angela Bulloch se compose d’objets et d’images, de lumière et de mouvement, de couleurs, de son, de texte.

Tous les éléments se répondent, à l’instar de Hybrid Song Box.4 (2008), constituée de quatre cubes sonores et lumineux.

Ces hybrides son et lumière, dernier développement de ses « Pixel Boxes », remplacent l’écran aux couleurs unies et changeantes de celles-ci par une surface de contre-plaqué percé de trous qui font référence à la composition de cercles noirs sur un fond blanc de la peinture White Disks 1 (1964) de l’Op-artiste Bridget Riley.

Les quatre cubes, qui évoquent également les formes minimales d’une oeuvre de Donald Judd, fonctionnent comme des haut-parleurs et diffusent une bande son composée et jouée par David Grubbs.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Sarah Ihler-Meyer sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

I’m Not You / Riley Optimism