ART | EXPO

Rémy Hysbergue

07 Jan - 11 Fév 2006

Pop art, process painting et imagerie numérique s’entrecroisent dans des oeuvres en séries. Rémy Hysbergue tente de comprendre ce qu’est devenue la peinture.

Rémy Hysbergue


Pour sa première exposition personnelle à la Galerie Jean Brolly, Rémy Hysbergue présente des tableaux issus des toutes dernières séries: «Chaque jour», «Spectral» et «Pour l’instant».
Depuis le début des années 90, Rémy Hysbergue travaille par séries. Par un incessant brassage de références picturales et graphiques il tente de comprendre ce qu’est devenue la peinture. Après toutes les évolutions et spécialisations de ces dernières décennies est-t-il possible de commencer à rassembler les pièces du puzzle.

Dans la série des «Chaque jour» suivant une démarche procedurale très précise : trois niveaux d’application de scotch de masquage suivis de trois passages à la spatule «dans le frais» il se permet de croiser pop art, process painting et imagerie numérique avec un grand pouvoir de séduction.

Les «Spectral» plus basés sur une approche évocatrice d’ une possibilité de paysage poussent l’effet jusqu’ à nous faire douter de notre perception de la beauté. Enfin la série des «Pour l’instant» réalisée sur miroir acrylique ose jongler avec les pires lyrismes des années 60, et une conscience de la touche très 90.

critique

Utopie passagère