DESIGN | EXPO

Regards sur la porcelaine

08 Sep - 08 Oct 2016
Vernissage le 08 Sep 2016

L’exposition «Regards sur la porcelaine» à la galerie Maeght confronte les œuvres de deux créateurs dont les chemins se sont croisés il y a plus de vingt ans alors qu’Olivier Gagnère, designer parisien, créait une collection dans les ateliers de la manufacture Fugawa-Seiji, dont Eiko Fukagawa est la directrice.

La galerie Maeght fait dialoguer les œuvres des designers Olivier Gagnère et Eiko Fukagawa dans l’exposition «Regards sur la porcelaine». Au début des années 1990, le parisien Olivier Gagnère, captivé par la céramique japonaise, se rend au pays du Soleil-Levant où il réalisera, dans les ateliers de la manufacture Fugawa-Seiji, une collection éditée par la galerie Maeght. C’est là-bas qu’il fait la connaissance de la designer Eiko Fukagawa, héritière de la manufacture japonaise. Avec l’exposition «Regards sur la porcelaine», Isabelle Maeght, directrice de la galerie, désire célébrer le matériau porcelaine autant qu’elle souhaite mettre en avant les points communs entre deux designers qui partagent, selon elle, une exigence et une audace formelle rares.

Les créations d’Olivier Gagnère

Le travail d’Olivier Gagnère est nourri par les nombreuses collaborations que le designer entretient avec des artisans, ateliers et manufactures françaises et étrangères. De Quimper à Arita, de Limoges aux ateliers Parigi, Olivier Gagnère observe et expérimente des techniques et des savoir-faire. L’exposition de la galerie Maeght reconstitue ce riche parcours et dévoile les dernières créations de l’artiste. Parmi les œuvres exposées se trouvent les pièces qu’il a réalisées en 1992 dans les ateliers Fukagawa-Seiji, celles créées en 1989 à l’invitation de la faïencerie Henriot-Quimper, la collection dessinée pour la maison Bernardaud en 1994, celle réalisée dans les ateliers florentins de Parigi en 2014, et, enfin, les nouvelles éditions signées l’an passé pour les faïenceries de Gien.

La porcelaine japonaise de la manufacture Fukagawa-Seiji

Au coeur de la région d’Arita, berceau de la porcelaine japonaise au XVIIème siècle, la manufacture Fukagawa-Seiji est reconnue pour la finesse de ses décors, la tension de ses lignes, la pureté de ses couleurs. Grand Prix de l’exposition universelle de Paris de 1900 pour un grand vase de fleurs réalisé par Rokuro Wheel, la maison est fournisseur officiel de la famille impériale japonaise depuis 1910. Produisant tous ses matériaux, glaçures et teintures en interne, la manufacture compte aujourd’hui sept maîtres artisans. À la fois designer et directrice de la manufacture Fukagawa-Seiji, Eiko Fukagawa  a accepté de créer pour Isabelle Maeght ses premières œuvres uniques: des vases, théières et tasses, mais aussi des œuvres graphiques sur papier ainsi que des diptyques sur biscuit.