Cette page a été un peu chahutées en passant de l’ancien au nouveau site, les corrections sont en cours.  
Non classé

Reflection Of A Burning Situation

10 Nov - 19 Déc 2009
Vernissage le 10 Nov 2009

Il y a de la peinture partout chez Aurélien Porte, de son travail à l’aquarelle sur livre ancien à celui des sculptures. Ses oeuvres sont empreintes d’une part d’étrangeté, d’une énergie singulière et peut-être avant tout d’une simplicité, voire d’une apparente facilité, qui déguiserait une politesse, une juste discrétion.

Communiqué de presse
Aurélien Porte
Reflection Of A Burning Situation

Il y a de la peinture partout chez Aurélien Porte. De son travail à l’aquarelle sur livre ancien à celui des sculptures – arbres, ou à têtes multiples, en passant par Le Merde Monument qui cite les couleurs d’une toile de Fra Angelico.

Son travail est empreint d’une part d’étrangeté, d’une énergie singulière et peut-être avant tout d’une simplicité, voire d’une apparente facilité, qui déguiserait une politesse, une juste discrétion. C’est à ce ton, à sa justesse et à ce positionnement que l’on perçoit d’emblée comme novateur, que nous prenons conscience de l’aspect unique du travail d’Aurélien Porte. Romans de cape et d’épée, arts dits primitifs, poésie, comme celle de Gerard Manley Hopkins, sont autant de références pour l’artiste. Cette dernière lui importe plus par son rythme singulier dû à sa fluidité construite, que par son sens qui de par la langue lui échappe un peu – ce qui ne l’empêche en rien de dire un poème de cet auteur avec une justesse déconcertante.

Il sied à Aurélien Porte de mener des projets en parallèle puis de faire reposer les choses, afin d’y revenir plus tard pour les reprendre et s’assurer qu’elles sont toujours là, non figées, vivantes et viables. Une fois de plus, un rythme singulier, une fluidité construite qu’Aurélien Porte trouve dans cette façon apparemment chaotique de travailler. Un chaos créateur dont l’artiste se plaît à réutiliser les formes tout en les faisant évoluer. La figure du moine apparaît ainsi souvent, tout comme le recours au mot «monk» présent dans bon nombre des titres de ses œuvres. Caractéristique de son travail est l’emploi du «titre à rallonge», autant de MonkeyBirdFishMonk, MonkyBuckHornPhantSkullMonk, MonkyMonkBirdCow, qui une fois prononcés formeraient au choix une sorte de prière païenne ou une formule magique.

Les œuvres présentées dans «Reflection Of A Burning Situation» ont été réalisées spécialement pour l’exposition, nuit après nuit, les unes à la suite des autres. A la différence de ses expositions précédentes où étaient présentés différents mediums, Aurélien Porte s’est ici concentré sur les peintures. Restent cependant des éléments que l’on retrouve d’une exposition à l’autre comme les visages, certaines modalités de présentation… Avec «Reflection Of A Burning Situation» Aurélien Porte nous convie à un jeu de piste, sans quête picturale évidente mais avec des œuvres qui se connectent entre elles par la touche, les couleurs et leur disposition dans l’espace de la galerie.

Où comment au-delà d’un sens donné, fort d’un poème compris intuitivement, se construit un univers.

critique

Reflection Of A Burning Situation

AUTRES EVENEMENTS Non classé