PHOTO | EXPO

Rebelles

18 Juin - 18 Sep 2011
Vernissage le 17 Juin 2011

Karlheinz Weinberger donne de la jeunesse helvète des années soixante une vision bien éloignée des clichés traditionnellement accolés à la Suisse. Comme un ethnologue découvre une nouvelle tribu, il étudie le milieu underground, alors sous influence américaine.

Karlheinz Weinberger
Rebelles

Karlheinz Weinberger commence sa carrière artistique dans le milieu «underground» et donne de la jeunesse helvète des années soixante une vision bien éloignée des clichés traditionnellement accolés à la Suisse.

Photographe autodidacte, il réalise dès les années cinquante sous le pseudonyme de Jim, des images pour la revue Der Kreis, éditée par le club gay zurichois du même nom.
En 1958, il rencontre un jeune loubard qui l’introduit auprès d’une jeunesse en pleine rébellion contre l’ordre établi d’une société bourgeoise bien pensante. Weinberger photographie avec un réalisme cru ces blousons noirs sous influence américaine, fascinés par Elvis et les films de James Dean. Il les étudie comme un ethnologue découvre une nouvelle tribu, avec curiosité et respect. Les jeunes campent fièrement devant son objectif, affichant leurs signes extérieurs de révolte: regards bravaches, jeans et vêtements bricolés, boucles de ceinturons et braguettes «customisées», blousons marqués du nom des gangs…

Les images présentées dans cette exposition ont toutes été réalisées dans les années soixante. Weinberger poursuivra ce travail entamé avec les premiers rockers auprès des Hell’s Angels et de plusieurs générations de jeunes rebelles. Étranger à ce monde, il en était pourtant devenu l’intime.

L’exposition «Rebelles» est la première exposition monographique de Karlheinz Weinberger en France. Redécouvert récemment par le milieu du cinéma et de la mode, son travail est aujourd’hui reconnu et fait l’objet d’un livre (Karlheinz Weinberger: Rebel Youth) préfacé par le réalisateur John Waters.