ART | EXPO COLLECTIVE

Queequeg

16 Avr - 14 Mai 2006
Vernissage le 15 Avr 2006

Exposition à trois mains, trois têtes, trois amis de longue date diplômés de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon en 2004. Florentine Lamarche, Sarah Tritz et Alexandre Ovize conçoivent une structure centrale hétérogène fonctionnant comme une véritable colonne vertébrale de la salle d’exposition.

Dans le cadre de sa résidence à Point Ephémère en 2005, Florentine Lamarche conçoit un projet de collaboration avec Alexandre Ovize et Sarah Tritz, envisageant la salle d’exposition de Point Ephémère comme le début du récit qui va mettre en relation les artistes. Ce projet vise à réunir en une seule et même œuvre les travaux des trois artistes, amis de longue date et aux affinités esthétiques réciproques.

Les trois travaux s’envisagent entre dessin et sculptures et s’affairent à convoquer notions et grammaires des genres. Afin de réaliser ce dialogue, Florentine, Sarah et Alexandre conçoivent une structure centrale hétérogène fonctionnant comme une véritable colonne vertébrale à la salle d’exposition.

Ce support cristallise un certain nombre d’enjeux (le décor, la scène, la copie et l’original, le motif, l’illusion, le produit conçu et la matière première, le plein et le fabriqué…), atomise son environnement tout en consolidant les dynamiques de relation à l’œuvre dans l’espace comme dans le récit de cette réunion.

Les Artistes
Florentine Lamarche, Sarah Tritz et Alexandre Ovize sont diplomés de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon en 2004.

— Florentine participe actuellement à une exposition à la Galerie Laurent Godin, à Paris. Elle a bénéficié d’un atelier dans le cadre de la résidence à Point Ephémère, dont l’exposition est un des aboutissants.

— Sarah Tritz finalise actuellement une résidence à Astérides, Marseille. Elle participe prochainement à l’exposition «Multipolaires», à Leipzig.

— Alexandre Ovize suit actuellement le programme La Seine, à l’Ensba et participe à l’exposition «Archi-peinture» au Plateau, Paris.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Anne Kawala sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

Queequeg