ART | VIDÉO

Prospectif cinéma

25 Juin - 25 Juin 2009

Nathalie Djurberg développe un univers très personnel de personnages en pâte à modeler à l’esthétique enfantine. S’appropriant la dimension universelle des contes de fées, ses vidéos recèlent cependant une force érotique et un contenu critique à l’égard des interdits sociaux.

Nathalie Djurberg
Prospectif cinéma

Jeudi 25 juin 2009. 20h. Cinéma 1. En présence de l’artiste et du compositeur Hans Berg
Le 25 juin, le Centre Pompidou propose une soirée exceptionnelle au cours de laquelle l’artiste suédoise Nathalie Djurberg, Lion d’argent du meilleur artiste prometteur de la Biennale de Venise 2009, présentera douze des vidéos qu’elle a réalisées en 2007 et 2008. Hans Berg, compositeur suédois des musiques qui les accompagnent, offrira un mini concert à l’issue de la projection.

Révélée à l’occasion de «Of Mice and Men» (Biennale de Berlin 2007), Nathalie Djurberg a développé un univers très personnel de personnages en pâte à modeler à l’esthétique enfantine. S’appropriant la dimension universelle des contes de fées, ses vidéos recèlent cependant une force érotique et un contenu critique à l’égard des interdits sociaux qui mettent le spectateur face à ses tabous, ses pulsions et ses inquiétudes.

La musique y occupe une place importante. Composée par le musicien suédois Hans Berg, elle accompagne les images, devenant un complément indispensable au développement narratif.

Née en 1978 en Suède, Nathalie Djurberg vit et travaille à Berlin. Elle a d’abord travaillé la sculpture avant de se consacrer à la technique cinématographique de l’animation.

Cette séance est organisée en résonance avec la nouvelle présentation des oeuvres du Musée national d’art moderne elles@centrepompidou, dans le cadre des rendez-vous mensuels du cycle «Prospectif cinéma».