PHOTO

[Projection] Ensba : Sergueï; Loznitsa

14 Nov - 14 Nov 2005

Au croisement de différentes disciplines (photographie, peinture, musique), ses documentaires esquissent le portrait d’une humanité aux prises avec l’écoulement du temps, et soumise à des bouleversements économiques, sociaux et politiques de grande ampleur.

Lieu
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts

Communiqué de presse
Au croisement de différentes disciplines (photographie, peinture, musique), les documentaires de Sergueï; Loznitsa esquissent le portrait en demi-teintes d’une humanité aux prises avec l’écoulement du temps, et soumise à des bouleversements économiques, sociaux et politiques de grande ampleur. Basés sur une recherche sonore très travaillée, des caractères communs traversent l’ensemble de l’œuvre: l’intérêt pour le travail quotidien des «petites gens» (ouvriers et paysans), une réflexion sur la notion de communauté (fortuite chez les dormeurs, contrainte chez les déshérités), ou l’attention portée aux gestes et aux postures du corps, et à leur rythme propre (abandon, attente, activité).

Les films du cinéaste ukrainien Sergueï; Loznitsa, primés dans de nombreux festivals, demeurent peu connus d’un plus large public. Six structures (associatives et publique) de diffusion de cinéma documentaire, toutes désireuses de faire découvrir cette œuvre à leurs publics respectifs, ont mis en commun leurs moyens pour accueillir le cinéaste dans leurs différents lieux de programmation et animer les séances de projection (réalisation d’un document commun, circulation des intervenants, traduction).

Cette initiative collective est portée par Vidéo les Beaux Jours (Strasbourg), les Yeux de l’Ouï;e et la Safire (Nancy/Metz), les Écrans Documentaires (Arcueil), l’École nationale supérieure des beaux Arts (Paris), Peuple & Culture Marseille, Peuple & Culture Corrèze.

Le scénariste
Sergueï; Loznitsa est né à Kiev en 1964. Après avoir étudié les mathématiques et la cybernétique, il s’est formé à l’Institut cinématographique de Moscou (VGIK) où le cours de montage est donné par la monteuse d’Andreï; Tarkovski. Cet enseignement l’initie au cinéma russe et européen de l’époque, d’Antonioni à Fellini ou Visconti. Il acquiert, en outre, une solide culture des arts plastiques et des littératures occidentales. Aujourd’hui, il vit et travaille à Lübeck (Allemagne).

Infos pratiques
> Lieu
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
Médiathèque
14, rue Bonaparte. 75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
> Horaires
18h
> Contact
T. 01 47 03 50 00
www.ensba.fr
> Entrée libre