ART | PROJECTION

Turquie: les sublimes portes de l’Europe de Baudouin Koenig et Ilana Navaro

03 Juin - 03 Juin 2004

Projection en avant première. À la découverte d’un pays dont l’intégration au sein de l’Union Européenne soulève des débats. Une Turquie plurielle, à la frontière de l’Europe. Une zone de conflits limitrophe de l’Irak, l’Iran, la Syrie, le Kurdistan Turc filmée par Baudouin Koenig et Ilana Navaro.

Baudouin Koenig et Ilana Navaro
Turquie: les sublimes portes de l’Europe

Pont entre l’Europe, le Caucase et l’Asie ou cheval de Troie d’un Islam de reconquête, telle est la question que pose l’intégration de la Turquie dans l’Union Européenne.
Pour reprendre une idée à la mode, nous pourrions parler de «choc des civilisations», mais ici au sein d’un même pays. La Turquie est plurielle, pour ne pas dire écartelée.
À la découverte de ces deux mondes qui se vouent une fascination et une terreur réciproque, nous prenons la route des frontières de la Turquie, peut-être les futures frontières de l’Europe..

Géographiquement zone de partage, historiquement zone de conflit, la Turquie a hérité de frontières sensibles, que nous allons explorer.

Les pressions européennes ont permis la levée de l’Etat de siège au Kurdistan turc, aux frontières de l’Irak.
À la frontière de la Syrie nous avons assisté à l’ouverture d’une frontière qui sépare des milliers de familles depuis des décennies. Autour du lac de Van nous nous sommes rendus compte que le tabou arménien n’était pas encore levé. L’actualité de l’intégration de Chypre divisée dans l’Union, nous rappelle que l’histoire partagée par grecs et turcs est pétrie de douleur et de ressentiment.

Statut des militaires comme gardiens intransigeant de la république laï;que et jacobine construite par Atatürk, le père de la Turquie moderne, sur le modèle de la révolution française, place des femmes dans un état qui leur a accordé le droit de vote dès 1930, influence de l’Islam ce film explore d’autres frontières.
Paradoxe de la Turquie musulmane mais farouchement laï;que, c’est un gouvernement islamiste qui met en œuvre les réformes démocratique qui doit lui ouvrir la porte des négociations avec l’Union Européenne ; et c’est d’abord cet islam modéré et libéral qui a été visé par les attentats d’Istanbul revendiqués par Al Qaï;da, fin 2003.

À la fin de notre voyage nous nous demandons : l’Europe est elle un territoire, un espace économique où une main tendue ?

Infos pratiques
à 20h30
T. 01 40 24 16 34
info@confluences.net
Entrée libre sur réservation
au 01 40 24 16 46 ou ariel@confluences.net