ART | EVENEMENT

Festival du film de femmes de Créteil

28 Mar - 30 Mar 2005

Les femmes sont à l’honneur durant trois soirées à Confluences avec des projections. Quatre réalisatrices projettent leur vision, l’une de la relation d’un homme et d’une femme, l’autre de la Chine nouvelle, la troisième de la vie le long des rails de Manille et la dernière, parle à travers une comédie satirique, de relations amicales.

Confluences
Festival du film de femmes de Créteil

Programme
> Lundi 28 mars à 20h30

Lim Poh Huat de Lee Wong
Documentaire, 2004, 23’, couleur, mandarin s.t. anglais et français
Lim Poh Huat vit seul. Il n’a pas de voiture, ni de machine à laver, aucun réfrigérateur et aucune petite amie. Pourtant , il se contente du minimum essentiel, l’humour dans des exemples imprévisibles de la synchronisation comique et la force dans l’optimisme soumis.

The Concrete Revolution de Guo Xiaolu
Chine, documentaire, 2004, 61’, couleurs,
Une méditation sur le prix à payer pour la construction de la Chine Nouvelle.
Le film s’ouvre sur un flot de passants sans emploi courant à travers Beijing à la recherche d’un engagement sur un chantier de démolition ou de construction. La Chine Nouvelle utilise le désespoir de ces personnes pour satisfaire ses immenses ambitions. Mais ces ouvriers du bâtiment n’appartiennent pas à Beijing pas plus que Beijing ne les accueille. Ils ne pensent qu’à rentrer chez eux.
Tandis que la Chine envoie des fusées dans l’espace, se prépare à recevoir les Jeux Olympiques de 2008, ce film illustre un tournant crucial de l’histoire chinoise. Il saisit la fuite d’un certain passé et l’érosion des racines individuelles.

> Mardi 29 à 20h30

Riles (Life on the tracks) de Ditsi Carolino
documentaire, 69’, oct. 2002
Dès les premiers projectiles, des hommes, des femmes et des enfants déplacent leurs affaires le long des voies de chemin de fer devant les trains qui défilent, la réalisatrice Ditsi Carolino donne au spectateur la sensation d’être à la maison dans ce qui devrait être le plus étrange des environnements.
Concentré sur un couple, Eddie et Pen Renomeron, le film s’inscrit au rythme de la vie le long des rails de Manille avec une intimité qui ne se sent jamais intrusive. Entre les rails, les enfants jouent, les hommes parient et les femmes s’affaires. Un train s’approche, chacun fait un pas de côté pendant un moment et, une fois que le grondement wagons s’éloigne, la vie reprend son cours normal. Riles est un portrait humble et indélébile sur la dignité humaine, sur la résilience et la communauté.

> Mercredi 30 mars à 20h30

Arisan de Nia Dinata
Film, 129’, 2003
Satki, un homosexuel refoulé, Meimei une architecte talentueuse et Andien destructrice de son confort personnel tentent de vivre leur vie dans une Jakarta moderne.
L’amitié et les principes sont mis à l’épreuve dans cette comédie satirique où ces 3 amis de longue date se cherchent sans jamais de quitter.

Infos pratiques
20h30
T. 01 40 24 16 34
info@confluences.net
Entrée libre sur réservation
01 40 24 16 46 ou resa@confluences.net