ART

[Projection] Artcore : Courts-métrages de Jean-Louis Beaudequin

21 Avr - 21 Avr 2006

Dans le cadre de l’exposition artcore#13 «Silenzio/A perte de Vue» présentant les photographies de Jean-Louis Beaudequin et Jean-François Spricigo, la galerie Artcore présente les courts métrages de Jean-Louis Beaudequin.

Communiqué de presse

Jean-Louis Beaudequin

Courts-métrages

Artiste français, photographe et réalisateur, Jean-Louis Beaudequin présente une nouvelle série de portraits ainsi que des paysages urbains.

Jean-François Spricigo, né à Tournai (Belgique) en 1979, est comédien, cinéaste et photographe. Son travail a été découvert par Christian Caujolle et Antoine d’Agata. Il a publié un livre (éditions Yellow Now) et a exposé au Parvis, scène nationale de Tarbes, Maison de la Culture de Tournai, et à la galerie Contretype à Bruxelles.

A cette occasion sera également présenté la collection de bijoux de la créatrice Anne-Claire Bottos avec qui il a collaboré.

«L’abstraction s’impose à moi comme la seule possibilité de rendre compte des sentiments. Les paysages sont importants pour ce qu’ils proposent comme possibilités d’errements. Les portraits, eux, me donnent l’occasion de visualiser les gens tels que je les vois quand je ferme les yeux.»

Extrait de l’entretien avec Jean-Louis Godefroid (Contretype, Bruxelles)

«Mais on ne peut croire aux fantômes que si on ne les voit pas, Jean-François Spricigo l’a compris, reporter de l’invisible il détient le privilège de savoir suggérer ces présences sans les démasquer, paratonnerre il attire sur lui les foudres muettes, antenne dressée face à la nuit il capte l’appel silencieux de ce qui n’est déjà plus.»

Extrait d’un texte à propos des images de Jean-François Spricigo.
Philippe Grimbert

Commissaire
Etienne de Fleurieu