ART | EXPO

Les nains aussi ont commencé petits

18 Mai - 15 Juin 2019
Vernissage le 18 Mai 2019

L’exposition « Les nains aussi ont commencé petits » à la galerie parisienne Semiose met à l’honneur les installations lumineuses du collectif Présence Panchounette, ainsi que quelques une de ses peintures et œuvres graphiques. Elle offre l’occasion de revenir sur un groupe d’artistes qui, de 1969 à 1990, a bousculé l’art contemporain par sa vision critique et son humour subversif.

L’exposition « Les nains aussi ont commencé petits » à la galerie Semiose, à Paris, présente des installations lumineuses, des peintures et des œuvres graphiques du collectif d’artistes Présence Panchounette, fondé à Bordeaux en 1969 et dissout en 1990. Ces œuvres témoignent de l’état d’esprit qui caractérisait le collectif et des idées qui l’ont porté, à savoir un rejet, par la subversion, la provocation et l’humour, du modernisme alors hégémonique, en particulier sous ses formes minimales et conceptuelles. Une critique qui s’est exprimée à travers un audacieux mélange des genres : forte inspiration de l’Internationale Situationniste, références au marxisme, pop art à la française, jeux de mots puis jeux avec des objets, comics américains, références à l’histoire de l’art…

« Les nains aussi ont commencé petits » : Présence Panchounette à la galerie Semiose

L’exposition met à l’honneur les « œuvres lumineuses » de Présence Panchounette, c’est à dire des installations qui incluent un système d’éclairage électrique tel que des guirlandes de Noël, des appliques, ou des flashes d’appareil photo. Ces pièces sont accompagnées de quelques peintures et œuvres graphiques. En portant l’accent sur les œuvres lumineuses, l’exposition souligne combien celles-ci sont devenue un genre à part entière, au même titre que la peinture, les installations sonores ou la vidéo. Un genre auquel Présence Panchounette s’est adonné mais en le détournant : il ne s’agissait pas pour le collectif de souscrire à un passage obligé de l’art contemporain mais de se confronter au problème de l’éclairage d’une œuvre, et de formuler ainsi une véritable « critique institutionnelle ».

Installations lumineuses, peintures et œuvres graphiques de Présence Panchounette.

La plus ancienne des œuvres présentées date de 1974, tandis que la plus récente, réalisée en 1989 et intitulée Des rives marxistes est composée d’un panneau d’aggloméré recouvert de tapisserie au motif aquatique, sur lequel sont fixés, dans deux de ses angles, un marteau et une faucille, qui semblent définitivement séparés. Le titre de l’exposition, « Les nains aussi ont commencé petits », reprend celui d’une œuvre de 1980 dans laquelle six figurines représentant des célèbres nains sont réunies autour d’une bidon de Soupline transformé en lampe sur lequel est juché un septième nain discourant. On redécouvre également des peintures abstraites circulaires réalisées en 1987, intitulées Toile mortadelle, Toile saucisson et Toile boudin.