ART | EXPO

Pratiques domestiques

01 Mar - 02 Mar 2014
Vernissage le 01 Mar 2014

Suite des ateliers publics initiés par l’ESAAA (Ecole Supérieure d’Art de l’Agglomération d’Annecy) et dirigés par Jean-Marc Chapoulie, artiste, autodidacte, non universitaire. Avec le samedi 1er mars, un atelier sur le paysage urbain et dimanche 2 mars, un premier atelier sur l’animal domestique et un second sur la performance.

Jean-Marc Chapoulie, Sylvie Boulanger
Pratiques domestiques

Initié par l’ESAAA (Ecole Supérieure d’Art de l’Agglomération d’Annecy), le projet de recherche est dirigé par Jean-Marc Chapoulie, artiste, autodidacte, non universitaire. L’expérience est double. Quels protocoles de recherche peuvent naître d’un laboratoire dirigé par un artiste? Quelles formes donner aux résultats dans un espace ouvert au public?

A partir de l’observation de films des frères Lumière, cette ligne de recherche tente de saisir des savoirs qui peuvent en découler. Les acteurs invités, qu’ils soient artistes, critiques, théoriciens, scientifiques, spécialistes du vélo ou du train miniature, devront s’exercer à maîtriser le proche et le lointain, évaluer la bonne distance à garder entre soi et les autres réalités sociales.

Le conseil scientifique est notamment composé de Sylvie Boulanger, Jean-Marc Chapoulie, Alexandre Costanzo, Bastien Gallet, Géraldine Gourbe.

Une salle d’exposition du Cneai accueillant des chercheurs et des artistes devient un territoire qui pose la question: qu’est ce que notre monde commun? Cette ligne de recherche a pour ambition d’installer les conditions d’une création en commun. Il n’est pas question de produire un objet hybride où finirait par se perdre la spécificité de chacun, mais au contraire un processus de divergence active pour que le travail des uns inspire et relance celui des autres.

Pour lancer cette activité strabique, il était primordial de choisir un théâtre des opérations, au sens militaire. Ce projet est donc un lieu, une pièce, un bureau pour certains, un atelier pour d’autres, une salle d’exposition pour tous. Le lieu occupé est une salle d’exposition du Cneai, centre national dévoué au domaine de la publication d’artistes et de l’œuvre-média, pendant une saison (d’octobre à mars).

Le chercheur domestique (Jean-Marc Chapoulie) invite tous les quinze jours, deux personnes dont les savoirs se croisent: une vision strabique de la figure étudiée. «Il faut retenir qu’il n’y a pas consensus mais des paroles côte à côte. J’ose la recherche côtière…» ajoute t-il. Les pratiques domestiques à l’étude en 2014 sont: Le vélo voltige; le headbang (mouvement de la tête pratiqué dans le théâtre Japonais, la danse africaine et le Heavy métal); le train miniature (caméra embarquée sur un train); Christmas light show (Illumination de maison pendant Noël); collaps (destruction de bâtiment, tours de cité); trafic (l’embouteillage en voiture); les animaux domestiques (du chien au poisson rouge); le trafic (la locomotion, voiture, embouteillage); le masque, le transformisme, le travesti; l’apparition, le fantôme et la reconstitution historique.