DESIGN | PORTRAIT

Les M Studio

01 Mar - 01 Août 2016
Vernissage le 01 Mar 2016

Anaïs Morel et Céline Merhand sont deux jeunes designers qui se sont rencontrées à l’Ecole des Beaux-Arts de Rennes et ont fondé ensemble Les M Studio. Tentant toujours de mêler dans leurs créations l’utilitaire et l’imaginaire, elles ont récemment exposé leur Tideograph, un indicateur de marées urbain, à la Cité de la mode et du design à Paris.

Portrait de designers. Les M Studio

Nées en 1984, Céline Merhand et Anaïs Morel font leurs études ensemble à l’Ecole des Beaux-Arts de Rennes. Diplômées en 2007, les deux jeunes designers s’associent pour fonder le studio Les M. Poétiques sans pour autant être dépourvus de fonctionnalité, les objets créés par Les M Studio s’inspirent et revisitent les rituels de la vie de tous les jours. En choisissant avec soin des matériaux à fort pouvoir haptique, qu’elles associent à des formes longuement pensées, Céline Merhand et Anaïs Morel cherchent à donner vie à des créations équilibrées et faciles à intégrer à notre quotidien par leur modularité. Entre technicité et confort, leurs propositions invitent toujours à l’interaction, en laissant place à l’imaginaire de chacun. Aujourd’hui, Les M Studio collabore avec des éditeurs internationaux tels que Casamania, Super-ette, Eno Studio, ainsi qu’avec des institutions culturelles telles que le Centre Pompidou-Metz et le Mudam à Luxembourg.

Anaïs Morel et Céline Merhand ont récemment participé à l’exposition «Identité replantée» qui s’est terminée le 4 janvier 2016 à la Cité de la mode et du design à Paris. Elles y ont exposé leur Tideograph, un indicateur de marées urbain conçu en plexiglas, bois, résine et composants électroniques. Pour cette exposition aux Docks, le programme Ideal Lab avait rassemblé artistes et designers familiers de deux villes portuaires, Saint-Nazaire et Florø (Norvège), autour de la question de l’identité. Selon les designers de Les M Studio, le port et les plages de Saint-Nazaire représentent un réel attrait, tant pour les entreprises implantées que pour le tourisme. Cependant la ville ne propose pas de point de vue vers la mer et l’on pourrait presque oublier sa présence pourtant si proche. Le projet d’Anaïs Morel et Céline Merhand vise à mettre en avant, au cœur du centre-ville, cette ressource naturelle et plus précisément la spécificité du littoral atlantique: les marées.

Les habitants de la côte vivent au gré du va et vient de l’océan. Le Tideograph, indicateur de marées urbain, a pour but d’accompagner le quotidien des habitants de la ville de Saint-Nazaire en leur signifiant à quel moment de la journée ils peuvent aller soit à la pêche, lorsque la marée est basse, soit à la plage, lorsque la marée est haute. Les nombreux commerçants du centre-ville peuvent également juger l’afflux de clients à marée basse. Repère dans la ville, ce projet permet également d’apporter dans le paysage urbain et bétonné l’élément eau et ainsi connecter en temps réel le centre-ville à son port et à ses plages.

Informations
Les M Studio
Céline Merhand et Anaïs Morel
Pour en savoir plus sur les designers, cliquez ici